ES1 - Neuville remporte la bataille de rues

Le leader du championnat, qui souffrira sans doute d'ouvrir la route ce week-end, a "collé" près d'une seconde au kilomètre sur la courte et pas du tout représentative super spéciale en ville de Guanajuato.

ES1 - Neuville remporte la bataille de rues

Cinquième à s'élancer dans cette spéciale urbaine, célèbre pour emprunter les anciens tunnels miniers et deux fois plus longue que par le passé (2,53 km), Kris Meeke a devancé d'une seconde pleine Dani Sordo qui détenait jusque-là le meilleur chrono provisoire avec seulement un dixième de seconde d'avance sur Elfyn Evans, deux sur Sébastien Loeb (passé le premier dans la spéciale, les pilotes des World Rally Cars le faisant dans l'ordre inverse de leurs positions au championnat), et quatre sur Teemu Suninen. 

Comme on va le voir, tous les autres pilotes de WRC ont ensuite battu le chrono du Britannique.

En effet, le pilote Citroën, vainqueur 2017 de ce rallye, a aussitôt été lui-même devancé de trois dixièmes par Andreas Mikkelsen. Mais c'était compter sans Ott Tänak, qui s'est montré 1"3 plus rapide que le Norvégien. Concurrent suivant, Esapekka Lappi s'est intercalé en deuxième position à une seconde de son équipier chez Toyota. Puis Jari-Matti Latvala, troisième représentant de la marque japonaise, s'est rapproché à six dixièmes du meilleur temps.

Restaient à s'élancer les deux premiers vainqueurs de la saison, au Monte-Carlo et en Suède. Sébastien Ogier a d'abord brisé l'hégémonie des Yaris WRC en échouant à un dixième de Tänak, avant de monter – imité par un Julien Ingrassia masqué – sur le toit de sa Fiesta pour haranguer la foule ! Puis Thierry Neuville a amélioré de... deux secondes le chrono de Tänak pour s'imposer.

Meilleur temps du WRC2, Pontus Tidemand a égalé le chrono de Suninen sur sa Škoda. 

La première spéciale de vendredi (ES2) débutera à 17h33, heure de Paris, et sera à suivre en direct commenté sur Motorsport.com. Des résumés seront par ailleurs proposés tout le week-end sur Motorsport.tv.

Classement après ES1/22

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1 2'06"7 

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

 

Ford M-Sport

RC1

1"9

1"9 

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

 

Toyota

RC1

0"1

2"0 

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

0"5

2"5

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1

0"4

2"9 

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai 
RC1 

0"3

3"2 

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1

0"3

3"5 

 Dani Sordo

 Carlos del Barrio

Hyundai

RC1

1"0

4"5 

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

 

Ford M-Sport 
RC1 

0"1

4"6 

10 

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena

Citroën

RC1

0"1

4"7 

partages
commentaires
Shakedown - Meeke fait la "course" en tête

Article précédent

Shakedown - Meeke fait la "course" en tête

Article suivant

Loeb : "Je ne cours pas contre Ogier"

Loeb : "Je ne cours pas contre Ogier"
Charger les commentaires