ES1 : nouveau triplé pour Volkswagen

L’équipe Volkswagen a confirmé sa domination du shakedown avec encore les trois meilleurs temps dans la superspéciale de Lousada ouvrant le Rallye du Portugal. Un nouveau triplé obtenu, qui plus est, dans le même ordre avec Andreas Mikkelsen devant Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala sur ce chrono disputé deux par deux et sur deux pistes parallèles.

Disposant enfin et pour la première fois de la Polo R WRC qu’il appelait de ses vœux, Mikkelsen a devancé le double champion du monde d’une demi-seconde et Latvala de huit dixièmes.

C’était sympa de débuter le rallye dans cet endroit, devant beaucoup de monde,” a réagi le jeune Norvégien à l’arrivée. “Une bonne spéciale pour nous, même s’il y avait beaucoup de poussière : il était difficile de bien voir certains virages.” Une impression confirmée par plusieurs de ses rivaux.

Robert Kubica, de retour après avoir fait l’impasse sur l’Argentine, est le premier des non-Volkswagen à 1”4 de Mikkelsen. Il précède la première Hyundai, aux mains de Thierry Neuville, les deux Citroën DS3 WRC de Kris Meeke et Mads Ostberg, et la seconde i20 WRC de Dani Sordo.

Les Fiesta privées en verve

La contre-performance du jour dans ce chrono d’ouverture, à l’importance toutefois très relative, est venue des deux Ford officielles de l’équipe M-Sport. Elfyn Evans et Ott Tänak ont en effet été devancés par les trois Fiesta privées (même si préparées elles aussi dans les ateliers de M-Sport) de Kubica donc, mais aussi Martin Prokop et Lorenzo Bertelli. Tous trois en Pirelli, ceci expliquant peut-être cela car Michelin ne semble pas en mesure de fournir suffisamment de pneus tendres à tous ses partenaires pour l’ensemble du rallye. Ces derniers, qui pourraient être amenés à monter malgré eux les plus durs en cours d’épreuve, ont peut-être bien économisé les tendres...

Evans a cependant assuré que la voiture “va bien” bien, mettant en cause... le pilote : “Je suis vraiment faible en superspéciale,” a-t-il assuré. ”Je n’aime pas ça, je ne trouve pas le bon rythme.”

Dans la catégorie WRC2, le champion du monde en titre, Nasser Al-Attiyah, pointe en tête sur sa Ford Fiesta RRC. À noter, derrière deux autres Ford, le 4e temps de la nouvelle Skoda Fabia R5 du Finlandais Esapekka Lappi et le 5e de la Peugeot 208 T16 de l’Anglais Craig Breen (tous deux bien connus des fans de l’ERC). Stéphane Lefebvre (DS3 R5), vainqueur de la première manche au Monte-Carlo, a semble-t-il été gêné par un problème mécanique qui l’a relégué en 8e position.

Le vrai début des hostilités aura lieu vendredi matin avec, pour célébrer le retour du rallye dans la région de Porto, une classique : la spéciale de Lousada et ses 27,53 km (à 10h40, heure française).

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Jari-Matti Latvala , Andreas Mikkelsen , Sébastien Ogier
Équipes Volkswagen Motorsport
Type d'article Résumé de spéciale
Tags speciale