ES1 - Ogier premier leader dans les rues d'Athènes

Vainqueur de la courte super spéciale disputée en ouverture ce jeudi après-midi en plein cœur d'Athènes, Sébastien Ogier a pris les commandes du classement général du Rallye de l'Acropole.

Avant de rentrer dans le vif du sujet ce vendredi avec cinq spéciales et plus de 89 km chronométrés, les 48 équipages inscrits ont pris la direction de la super spéciale "Cosmote 5G Athens Stage" située comme son nom l'indique en plein cœur de la capitale, après une cérémonie de départ organisée au pied du plateau rocheux sur lequel trône l'Acropole. Sur un parcours de 0,98 km tracé autour de la Place Syntagma et du Parlement grec, cette très courte spéciale d'ouverture, aussi insipide qu'un morceau de feta frais, a clairement mis de côté l'intérêt sportif pour s'ouvrir à un public plus large.

Sur le seul tronçon du week-end tracé intégralement sur l'asphalte où les seules véritables difficultés étaient deux donuts autour de piles de pneus, Sébastien Ogier a évité l'indigestion pour s'emparer des commandes du classement général pour quelques dixièmes, les écarts aux avant-postes étant logiquement réduits. Souvent à l'aise sur ce genre de spéciale, le pilote du Toyota Gazoo Racing a finalement devancé ses deux coéquipiers, Elfyn Evans et Kalle Rovanperä étant repoussés respectivement à 0"6 et 0"8. Derrière ce triplé des Yaris WRC, les pilotes Hyundai Motorsport ont assuré l'essentiel en occupant les quatrième, cinquième et sixième positions à une seconde du meilleur temps. En lutte pour le titre mondial en WRC2, Andreas Mikkelsen et Mads Østberg ont quant à eux tiré leur épingle du jeu en se hissant au milieu des WRC. Au volant de la i20 Coupe WRC gérée par le team français 2C Compétition, Pierre-Louis Loubet est venu s'intercaler entre les pilotes M-Sport.

Si l'intérêt sportif de cette première spéciale était discutable et n'a pas permis de tirer beaucoup d'enseignements, le choix de pneus effectué avant son départ a toutefois laissé entrevoir quelques promesses pour les premières spéciales programmées ce vendredi. Tandis que ses principaux rivaux ont tous opté pour des pneus Hard, Thierry Neuville a embarqué quatre Hard et deux Soft.

Lire aussi:

Après cette courte introduction, les débats reprendront ce vendredi à partir de 9h18 (en France) avec la spéciale d'Aghii Theodori et ses 17,54 km. Le Rallye de l'Acropole sera à suivre en intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la journée

ES1 : France S. Ogier

Greece Rallye de l'Acropole - Classement après l'ES1

partages
commentaires
Dernier pointage avant le Rallye de l'Acropole 2021
Article précédent

Dernier pointage avant le Rallye de l'Acropole 2021

Article suivant

Le Rallye de l'Acropole chamboulé par une météo inattendue ?

Le Rallye de l'Acropole chamboulé par une météo inattendue ?
Charger les commentaires