WRC
22 janv.
-
26 janv.
Événement terminé
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
16 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
58 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
86 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
100 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
142 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
163 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
191 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
247 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
268 jours

ES1 à 3 - Tanak en tête d'un rallye "difficile"

partages
commentaires
ES1 à 3 - Tanak en tête d'un rallye "difficile"
Par :
10 mai 2019 à 16:25

Les trois hommes forts du WRC et leaders actuels du championnat que sont Ott Tänak, Thierry Neuville et Sébastien Ogier sont en tête au Chili, mais la matinée n'a pas été très facile pour eux.

 Ott Tänak occupe la première classe du classement général après les trois premières spéciales jamais disputées au Chili dans le cadre du Championnat du monde des Rallyes, avec 6"1 d'avance sur Sébastien Ogier. Tous deux ont pourtant commis une légère erreur dans la première spéciale et concédé un peu de temps, se laissant surprendre par un pont glissant et manquant le virage suivant. L'Estonien y a même calé durant quelques secondes.

Le pilote Toyota, qui a qualifié ce rallye de "difficile", et celui de Citroën se sont installés en tête du rallye après avoir signé les deux meilleurs temps dans l'ES2, la plus longue du rallye avec 30,72 kilomètres. Mais celle-ci a été quelque peu tronquée par une neutralisation temporaire au drapeau rouge (pour une question de sécurité des spectateurs) alors que seul Thierry Neuville, qui ouvre la route en qualité de leader du championnat, en avait pris le départ. 

Ayant dû parcourir une bonne partie de cette deuxième spéciale à vitesse réduite, Neuville s'y est vu attribuer un temps forfaitaire qui ne l'a pas vraiment satisfait, à 6"6 de Tänak et 3"4 d'Ogier. Mais les officiels ont probablement tenu compte du fait que le Belge a pu disposer de pneus en meilleur état sur sa Hyundai dans l'ES3, après les avoir de fait économisés dans la spéciale précédente. 

Lire aussi:

Le Belge s'est d'ailleurs attribué le meilleur chrono dans cette ES3, restant à la troisième place mais remontant à 6"6 et 0"5 de Tänak et Ogier – qui ont tous deux signalé une mauvaise visibilité en raison du soleil et de l'ombre des arbres – au classement général. Derrière eux, un seul concurrent semble pour l'instant être en mesure de s'accrocher pour l'instant.

Après que la boue et le brouillard du shakedown ont rappelé le Rallye de Grande-Bretagne aux équipages, jeudi, c'est à la Finlande que les a fait penser le parcours de ce vendredi, en particulier dans une deuxième spéciale que tous ont qualifiée de très glissante et sans aucun grip. Jari-Matti Latvala s'en est le mieux sorti, avec notamment un meilleur temps dans l'ES1 puis un deuxième à 0"2 seulement de Neuville dans l'ES3. Il est quatrième au général, à 12"9 de son équipier Tänak.

Meilleur temps ex æquo avec Latvala dans l'ES1, Kris Meeke a ensuite complètement perdu pied, pas en confiance avec ses notes et le manque de grip. Un constat qui a valu pour bien d'autres pilotes – plus particulièrement Andreas Mikkelsen, Teemu Suninen et Esapekka Lappi qui a perdu plus de 20 secondes dès l'ES1 en partant à la faute et devant faire marche arrière pour repartir.

Loeb cinquième

Étant monté peu à peu en puissance et ''rattrapant le rythme des autres", comme il l'a dit au point stop de l'ES3 dans laquelle il a signé le cinquième chrono, Sébastien Loeb est septième au général à 38"1 de Neuville et 8"5 d'Elfyn Evans, lui même à 1"8 seulement de Meeke.

Mads Østberg et Kalle Rovanperä ont déjà fait le trou en WRC2 Pro. Auteur du meilleur temps dans chacune des trois spéciales, le pilote Citroën devance celui de Skoda de 10"9. Takamoto Katsuta, le protégé de Toyota, mène le WRC2 avec une mince avance de 0''9 sur le local Alberto Heller. Le frère aîné de celui-ci et vainqueur de la catégorie en Argentine, Pedro, a fait un tonneau dès l'ES1.

Un second passage dans la seconde et la troisième spéciale de la matinée est au programme de la seconde boucle du jour, la première étape devant se terminer ensuite par une super spéciale tracée dans les rues de Concepcion. Le tout sera bien sûr à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES3 /16

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 Toyota

RC1 47'13"6
2

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 Citroën

RC1

6"1

6"1

3

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 Hyundai

RC1

6"6

0"5

4

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 Toyota

RC1

2"9

6"3

5

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

Toyota

RC1

27"8

14"9

6

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

 Ford M-Sport

RC1

29"6

1"8

7

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena 

 Hyundai

RC1

38"1

8"5

8

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jæger

 Hyundai

RC1

1'11"9

33"8

9

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

 Ford M-Sport

RC1

1'14"1

2"2

10

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

 Citroën

RC1

1'40"2

26"1

Le classement complet sera disponible ici.

 

Article suivant
Suivez le Rallye du Chili en direct

Article précédent

Suivez le Rallye du Chili en direct

Article suivant

ES4 à 6 - Tänak augmente son avance, Loeb remonte

ES4 à 6 - Tänak augmente son avance, Loeb remonte
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Chili
Catégorie Jour 1
Auteur Jean-Philippe Vennin