WRC
04 sept.
Prochain événement dans
23 jours
18 sept.
Prochain événement dans
37 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
64 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
78 jours
19 nov.
Prochain événement dans
99 jours

ES10 & 11 - Scratchs pour Abbring et Tänak, Latvala réduit l'écart

partages
commentaires
ES10 & 11 - Scratchs pour Abbring et Tänak, Latvala réduit l'écart
Par :
11 juin 2016 à 07:57

Jari-Matti Latvala a réduit son retard de 1”4 sur Thierry Neuville après les deux premières spéciales de ce samedi en Sardaigne, alors que Kevin Abbring, Ott Tänak et Éric Camilli se sont mis en valeur.

Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
Kevin Abbring, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Éric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC
Jari-Matti Latvala, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
Esapekka Lappi, Janne Frem, Skoda Motorsport, Skoda Fabia R5

Devancé de six dixièmes de seconde par Neuville dans l'ES10 (Monti di Ala’ 1 - 22,20 km), Latvala s'est ensuite montré plus rapide de deux secondes que le Belge dans l'ES11 (Coiluna-Loelle 1 - 22,39 km) pour refaire passer l'écart sous la barre des dix secondes et le réduire à 9”7 alors qu'il était de 11”1 au terme de la première étape.

Après un changement de boîte de vitesses vendredi soir, qui a résolu le problème de différentiel qu'il avait affronté lors des dernières spéciales du vendredi, le Finlandais s'est dit satisfait de sa Polo équipée d'un mix de pneus tendres et durs. En revanche, le pilote Hyundai a admis ne pas s'être senti très à l'aise, notamment dans les portions lentes de l'ES11.

L'écart a davantage diminué encore pour la troisième place, Andreas Mikkelsen ayant repris 5”4 puis 3”3 à Sébastien Ogier pour réduire son retard d'une bonne moitié, de 17”2 à 8”5, sur l'ensemble des deux spéciales.

Sur un parcours très glissant où le désavantage d'ouvrir la route est plus important que vendredi, à en croire Ogier passé le premier dans les spéciales, celles-ci ont été l'occasion pour Kevin Abbring, Éric Camilli et Ott Tänak de se mettre en valeur. Parti en 12e position sur la route, le Néerlandais a signé le scratch de l'ES10 sur sa Hyundai version 2015 alors que l'Estonien, parti six rangs devant lui et qui avait été le troisième plus rapide ex æquo avec Neuville, a fait de même dans la suivante. Le Français a lui aussi été régulier, avec un deuxième puis un troisième chronos.

“Le meilleur temps ? Vraiment ?”, s'était étonné le pilote M-Sport en ne parvenant pas à étouffer un sympathique rire de surprise autant que de satisfaction au point-stop de l'ES10, avant d'être battu un peu plus tard par Abbring. “C'est très bien. Merci à l'équipe et à Malcolm.”

Malcolm Wilson, le patron de M-Sport, a en effet toujours confirmé publiquement sa confiance envers sa nouvelle recrue quand celle-ci a connu quelques premiers rallyes difficiles en début de saison.

WRC2 : Lappi passe en tête

Leader du WRC2 au terme de la première étape, Umberto Scandola a crevé dans l'ES10 et cédé le commandement à l'autre Skoda, officielle celle-là, d'Esapekka Lappi.

Les pilotes s'apprêtent désormais à prendre le départ du premier passage dans le juge de paix du Rallye de Sardaigne, la spéciale de Monte Lerno longue de 44,26 km.  

Neuville - Une confiance grandement augmentée

Article précédent

Neuville - Une confiance grandement augmentée

Article suivant

ES12 - Pari gagné pour Østberg, Neuville résiste

ES12 - Pari gagné pour Østberg, Neuville résiste
Charger les commentaires