WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
08 oct.
Prochain événement dans
12 jours
C
Rallye d'Ypres
19 nov.
Prochain événement dans
54 jours

ES8 à 10 - Frayeur pour Tänak, menacé par Latvala

partages
commentaires
ES8 à 10 - Frayeur pour Tänak, menacé par Latvala
Par :

Les deux pilotes Toyota occupent toujours les deux premières places après la boucle matinale du samedi au Portugal, devant leur équipier Kris Meeke, mais l'écart entre eux s'est considérablement réduit.

Fort d'une avance de 17"3 au terme de la première étape, vendredi soir, Ott Tänak a été victime d'un problème de freins sur sa Yaris WRC dans Vieira do Minho, première spéciale de deuxième journée (ES8 – 20,53 km). Auteur du cinquième chrono, il y a concédé six secondes à Jari-Matti Latvala, lui-même deuxième sur ce secteur chronométré. L'Estonien a ensuite réparé sur la liaison précédant Cabeceiras de Basto (ES9 – 22,22 km), apparemment avec succès puisqu'il n'y a concédé que quatre dixièmes de seconde à Latvala sur lequel il conservait alors 10"9 d'avance au général. 

À entendre les propos de Tänak à l'arrivée d'Amarante (ES10 – 37,60 km), plus longue spéciale du rallye, son problème de freins n'a été complètement résolu qu'avant celle-ci. Mais cela n'a pas empêché Latvala, auteur d'un deuxième scratch de suite, de l'y devancer pour 5"8 et de réduire son retard à 5"1 au général. Le leader désormais fragilisé n'a donné aucune explication à cet écart, alors que son équipier et dauphin s'est félicité de son choix de pneus (les plus tendres proposés par Michelin) pour cette matinée. La question est maintenant de savoir si des consignes leur seront données...

Après avoir été le plus rapide dans l'ES8, Kris Meeke s'est montré moins "saignant" dans les deux spéciales suivantes et il a vu Thierry Neuville, qui s'est pourtant dit handicapé au niveau de la tenue de route par le fait d'avoir embarqué deux roues de secours, revenir à 5"3 de lui. Le duel entamé vendredi s'est poursuivi toute la matinée entre le Belge et Sébastien Ogier, puisqu'après avoir vu son avance se réduire de 1"4 à une demi-seconde à l'arrivée de l'ES8, puis avoir été dépassé par son rival pour deux dixièmes après l'ES9, Neuville a repris l'avantage pour 1"9 au terme de l'ES10.

Lire aussi:

Même s'il a admis, manifestement un peu à contre-cœur, que cela fait partie du jeu, Ogier n'a pas été vraiment aidé par les tactiques de l'équipe Hyundai. Dani Sordo et Sébastien Loeb, tous deux fortement retardés vendredi par un problème de pression d'essence et qui devaient ouvrir la route ce samedi, ont en effet encaissé volontairement des pénalités (avant l'ES8 et l'ES10 respectivement) pour s'élancer entre le pilote Citroën et leur équipier Neuville dans les spéciales.

Sur un bon rythme avec la seconde C3 WRC, Esapekka Lappi a dépassé les Ford M-Sport de Gus Greensmith après l'ES8 et de Teemu Suninen après l'ES10, pour s'emparer de la sixième place au général. Un peu plus loin, Elfyn Evans – très retardé vendredi par un souci électrique sur la troisième Fiesta – a dépassé d'un coup d'un seul les R5 d'Ole Christian Veiby, Jan Kopecky et Kalle Rovanperä après l'ES9 pour remonter dans le top 10 et plus précisément à le neuvième place.

Rovanperä a repris l'avantage sur Kopecký, son équipier chez Škoda, dès l'ES8, en même temps que le commandement du WRC2 Pro – puis le reléguer à 37"2. Cette catégorie a vu Mads Østberg repartir en Rally2 sur la Citroën C3 R5 après son abandon de vendredi, et tenir le rythme des deux Fabia officielles, alors que Lukasz Pieniazek a renoncé dans l'ES10 avec sa Ford M-Sport.

Chamboulement en WRC2

La même ES10 a vu également le classement du WRC2 complètement chamboulé puisque Veiby, leader avant celle-ci avec sa Volkswagen, y a abandonné et Nikolay Gryazin, qui était deuxième avec sa Škoda, y a perdu plus de deux minutes. Pierre-Louis Loubet n'ayant pu en profiter puisqu'il y a lui-même concédé 55 secondes, c'est donc Takamoto Katsuta qui mène désormais la catégorie sur sa Ford avec 11 secondes d'avance sur la Škoda d'Eerik Pietarinen.

La boucle de l'après-midi, qui reprendra les trois mêmes spéciales, doit débuter à 16h08 et sera elle aussi à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES10/20

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 Toyota

RC1 1h55'34"5
2

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 Toyota

RC1

5"1

5"1

3

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 Toyota

RC1

18"4

13"3

4

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 Hyundai

RC1

23"7

5"3

5

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 Citroën

RC1

25"6

1"9

6

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

 Citroën

RC1

1'37"5

1'11"9

7

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

 Ford M-Sport

RC1

1'46"6

9"1

8

United Kingdom Gus Greensmith

United Kingdom Elliott Edmondson

 Ford M-Sport

RC1

2'22"9

36"3

9

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

 Ford M-Sport

RC1

5'24"1

3'01"2

10

Finland Kalle Rovanperä

Finland Jonne Halttunen

 Škoda

RC2

6'09"4

45"3

 

 

Suivez le Rallye du Portugal en direct

Article précédent

Suivez le Rallye du Portugal en direct

Article suivant

ES13 à 16 - Meeke et Neuville sur les talons de Tänak

ES13 à 16 - Meeke et Neuville sur les talons de Tänak
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Catégorie Jour 2
Auteur Jean-Philippe Vennin