ES9 & 10 - Ogier et Evans sonnent la charge face à un Neuville impuissant

Auteur d'un mauvais choix de pneus ce samedi matin, Thierry Neuville n'a pas pu résister aux assauts de Sébastien Ogier et Elfyn Evans.

ES9 & 10 - Ogier et Evans sonnent la charge face à un Neuville impuissant

Avec huit spéciales et plus de 120 kilomètres chronométrés au programme de cette deuxième journée du Rallye de Croatie, le menu s'annonçait copieux pour les 60 équipages encore en course. 

D'entrée de jeu ce samedi matin, l'intensité est encore montée d'un cran avec deux gros morceaux pour se réveiller. Avant même le départ de Mali Lipovec – Grdanjci (ES9), l'incertitude concernant les trois hommes de tête a été renforcée par des choix de pneus différents. Si Thierry Neuville, le leader provisoire au terme de la première journée, a combiné ses gommes avec trois Hard et deux Soft, les deux pilotes du team Toyota Gazoo Racing ont misé sur cinq Hard pour cette boucle matinale. 

Dès les 20,30 km du premier secteur chronométré, le verdict a été sans appel et largement en faveur de Sébastien Ogier. Grâce à son premier meilleur temps de la journée, le Gapençais a frappé fort face au pilote Hyundai Motorsport littéralement sanctionné par son mauvais choix de pneus. Incapable de garder "l'arrière dans la trajectoire" de sa i20 Coupe WRC, le Belge a lâché 12"0 et glissé au troisième rang derrière Elfyn Evans, toujours en embuscade.

Écarté de toute bataille depuis déjà plusieurs spéciales, Craig Breen a également mal débuté sa journée. Une crevaison et un changement de roue, dès les premiers hectomètres parcourus, lui ont fait perdre plus de deux minutes et quatre positions. Cette mésaventure a profité à Adrien Fourmaux. De plus en plus confiant dans la Ford Fiesta WRC, le Français, qui a intégré le top 5 suite à la crevaison de Breen, a même trouvé les ressources pour hausser encore le rythme et claquer un énorme deuxième temps à 2"0 du septuple Champion du monde.

Lire aussi :

Stojdraga – Gornja Vas (ES10) et ses 20,77 km n'ont pas modifié la tendance pour Thierry Neuville qui n'a pas été en mesure de réduire l'écart face au duo de tête. Aux avant-postes, Sébastien Ogier et Elfyn Evans ont profité du mauvais choix de pneus du Belge pour s'échapper au classement général.

De son côté, Takamoto Katsuta a enfoncé le clou en rappelant définitivement que le choix de pneus (5 Hard) des pilotes Toyota était le meilleur. Le Japonais s'est offert au passage son second meilleur temps en WRC.

La deuxième journée continue à partir de 10h10 avec les deux dernières spéciales de la boucle matinale, qui seront à suivre sur Motorsport.com.

Scratchs de la matinée

ES9 : France S. Ogier

ES10 : Japan T. Katsuta

Croatia (Hrvatska) Rallye de Croatie - Classement après l'ES10

partages
commentaires
Ogier : "Ce matin, j'ai fait quelques erreurs avec le set-up"
Article précédent

Ogier : "Ce matin, j'ai fait quelques erreurs avec le set-up"

Article suivant

ES11 & 12 - Hyundai se trompe, Toyota en profite

ES11 & 12 - Hyundai se trompe, Toyota en profite
Charger les commentaires