WRC
22 janv.
-
26 janv.
Jour 3 dans
13 Heures
:
47 Minutes
:
31 Secondes
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
19 jours
C
Rallye du Mexique
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
Rallye du Chili
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
89 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
117 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
173 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
194 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
222 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
243 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
264 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
299 jours

ES10 & 11 - Neuville part à la faute, Ogier deuxième

partages
commentaires
ES10 & 11 - Neuville part à la faute, Ogier deuxième
Par :
6 oct. 2018 à 09:19

Le leader du championnat a rétrogradé au classement à la suite d'une erreur au Pays de Galles, alors qu'Ott Tänak continue de maîtriser la situation en tête du rallye.

Thierry Neuville est parti à la faute dans la seconde spéciale de la matinée (ES11), enchaînement des célèbres secteurs chronométrés de Sweet Lamb et Hafren. Dans les conditions boueuses de cette matinée, la Hyundai s'est retrouvée dans un fossé à l'extérieur d'une courbe à droite. Il a fallu l'intervention de spectateurs présents non loin de là pour lui permettre de repartir, Neuville terminant finalement à 51"4 du meilleur chrono établi par Mads Østberg et sa Citroën.

"Ça devait finir par arriver, sachant qu'on roule à la limite depuis le début de l'année. C'est ma première réelle erreur depuis le Monte-Carlo. C'est de ma faute. La voiture est OK", a déclaré le Belge, désormais huitième du classement général à 1'22''6 de Tänak. 

Les chronos de l'Estonien ont montré qu'il ne semblait pas perturbé, contrairement aux pilotes le précédant sur la route, par le fait que celle-ci soit rendue de plus en plus glissante au fil des passages des voitures. Troisième de l'ES10 et deuxième de l'ES11 alors qu'il s'élance en neuvième position, le vainqueur des trois derniers rallyes compte 43"2 d'avance sur son plus proche rival.

Lire aussi:

Sébastien Ogier est désormais celui-ci après avoir dépassé les deux autres Toyota de Jari-Matti Latvala et Esapekka Lappi dans l'ES10, dont il a signé le meilleur chrono, puis bénéficié de la mésaventure de Neuville pour gagner une position supplémentaire. Il compte une courte avance de 1"8 et 2"9 sur les deux Finlandais de Toyota, Lappi ayant pris l'avantage sur Latvala. 

Craig Breen s'est emparé de la cinquième place devant son équipier Østberg, qui a pris l'avantage sur Hayden Paddon. Celui-ci étant suivi des deux autres Hyundai d'Andreas Mikkelsen et Neuville. Kalle Rovanperä complète le top 10 et mène toujours largement le WRC2.

Sept autres spéciales sont au programme de cette journée, la plus longue du rallye avec plus de 150 kilomètres chronométrés et aucun passage par le parc d'assistance.

Classement après ES11/23

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écart & 

intervalle

1

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

1h28:34.7

2

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1

43.2

43.2

3

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1

45.0

1.8

4

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

46.1

1.1

5

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën

RC1

52.6

6.5

6

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

Citroën

RC1

1:07.7

15.1

7

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

 

Hyundai

RC1

1:15.9

8.2

8

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

RC1

1:22.6

6.7

9

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai

RC1

1:29.8

7.2

10

Finland Kalle Rovanperä

Finland Jonne Halttunen

Škoda

RC2

4:38.7

3:08.9

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
ES7 à 9 - Tänak intraitable, ses rivaux au championnat remontent

Article précédent

ES7 à 9 - Tänak intraitable, ses rivaux au championnat remontent

Article suivant

ES12 à 14 - Ogier intercalé entre trois Toyota

ES12 à 14 - Ogier intercalé entre trois Toyota
Charger les commentaires