ES12 à 15 - Tänak à l'attaque mais Ogier "contrôle"

L'Estonien a signé le meilleur chrono dans trois des quatre épreuves spéciales du milieu de journée et début d'après-midi au Pays de Galles, mais Sébastien Ogier "contrôle bien la situation" selon les propres mots de l'Estonien.

Ott Tänak a devancé Ogier, auteur du deuxième chrono dans Panterthog 2 (ES12 - 9,64 km) et Dyfi 2 (ES13 - 21,12 km) puis du troisième dans Gartheinog 2 (ES14 - 11,34 km) à un dixième de Thierry Neuville, de respectivement 2”9, 2”8 et 5”8 pour réduire l'écart au classement général à 24”8.

Cependant, le Français, qui disait attaquer autant qu'il le pouvait dans des conditions rendues difficiles par le mauvais niveau de grip - lequel a été souligné par tous les pilotes, certains se plaignant d'un manque évident de traction -, s'est ensuite montré le plus rapide lors de l'unique passage dans Aberhrinant (ES15 - 13,91 km). Seulement quatrième à sept secondes, derrière Hayden Paddon, Jari-Matti Latvala et Thierry Neuville, le pilote de la Ford DMACK a vu l'écart remonter à 31”8.

Derrière les deux leaders, la situation relatée à l'issue de l'ES11 s'est également confirmée lors des trois spéciales suivantes, Thierry Neuville creusant régulièrement l'écart avec Hayden Paddon qui faisait de même avec Kris Meeke. Le Néo-Zélandais a ensuite repris 1”1 à son équipier dans l'ES15, réduisant l'écart avec lui à 13”3 tandis que Meeke pointe désormais à 41”1 de lui.

Plus jamais je ne serai aussi lent sur un Rallye de Grande-Bretagne”, a promis le pilote de la DS3 WRC, impuissant, à l'arrivée de la treizième spéciale. “2017 n'arrivera jamais assez vite.”

Derrière Dani Sordo qui roule à une solitaire sixième place, Jari-Matti Latvala a lui aussi continué de réduire son retard sur Mads Østberg pour le ramener à 17”3 après l'ES14 puis carrément 7”1 après l'ES15. Stéphane Lefebvre et Éric Camilli complètent toujours le top 10.

Mikkelsen remonte

Sur la troisième Volkswagen, Andreas Mikkelsen a pour sa part dépassé Quentin Gilbert et Jan Kopecky (quatrième du WRC2 toujours mené par Esapekka Lappi et Teemu Suninen entre lesquels l'écart a continué de se creuser) dans l'ES13 pour passer en 15e position, avant de revenir à trois petites secondes de Lorenzo Bertelli au terme de l'ES14 puis de le “déposer” dans l'ES15. 

La cible suivante pour le Norvégien, qui a déclaré au point stop de l'ES15 qu'il avait eu “un peu des hauts et des bas” aujourd'hui, s'appelle Pontus Tidemand, troisième du WRC2 à 13”2 devant lui et lui-même 44 secondes derrière Suninen.

La super spéciale de Cholmondeley Castle (ES16 - 1,80 km) conclura cette deuxième journée à partir de 16h41.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Pilotes Sébastien Ogier , Thierry Neuville , Ott Tänak
Type d'article Résumé de spéciale
Tags es12, résumé