WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

ES11 & 12 - Neuville bute sur Ogier, Loeb troisième

partages
commentaires
Par :
26 janv. 2019 à 14:48

Les deux spéciales du samedi après-midi, remportées comme celles de la matinée par Ott Tänak, ont vu le duel s'intensifier entre les deux leaders alors que c'est peut-être un match à trois qui se prépare pour la troisième place.

Dans des conditions un peu plus sèches que lors du premier passage, qui leur ont permis d'attaquer un peu plus, Sébastien Ogier et Thierry Neuville ont poursuivi leur lutte de titans pour la victoire au Rallye Monte-Carlo – victoire qui serait la première en Principauté pour le Belge.

"J'étais vraiment à la limite, à part sur la glace où j'étais un peu plus prudent. Je n'aurais rien pu faire de plus", a déclaré au point stop de l'ES12 le pilote Hyundai, qui a réduit l'écart d'une seconde sur l'ensemble des deux spéciales pour le ramener à 1"3, et avait admis avoir pris moins de risques dans la précédente. Et Ogier de "répondre" : "J'attaquais aussi très fort, bien sûr. C'est un peu plus sec maintenant, on peut prendre un peu plus de risques. C'est intense ! Mais les Toyota sont encore plus rapides."

Lire aussi:

En effet, Ott Tänak a remporté les deux secteurs chronométrés avec sa Yaris devant son équipier Kris Meeke, à seulement une demi-seconde de lui dans l'ES12. L'Estonien avait fait le pari, pas vraiment gagnant au final, de monter des pneus hiver sans clous, à l'inverse de tous ses rivaux.

Tänak s'est ainsi rapproché de la lutte pour la troisième place au classement général. Il compte 19"3 de retard sur son autre équipier Jari-Matti Latvala. Le Finlandais, pas très confiant avec du sous-virage, a rétrocédé après l'ES11 cette troisième place à Sébastien Loeb, qui le devance de 2"1.

"Le feeling était bon cet après-midi avec la voiture, j'ai pu attaquer un peu plus", a expliqué au contraire le nouveau pilote Hyundai. "On a trouvé un meilleur set-up cet après-midi que ce matin."

Place au Turini

Après les abandons le matin d'Esapekka Lappi (Citroën, moteur), Elfyn Evans (Ford M-Sport, sortie de route) et Andreas Mikkelsen (Hyundai, roue arrachée à l'arrivée de l'ES9 alors qu'il était troisième), la deuxième boucle a été bien plus calme. Derrière Meeke esseulé en sixième position, Gus Greensmith (Ford) mène toujours largement le WRC2 Pro devant Kalle Rovanperä (Skoda).

Leader du WRC2, Yoann Bonato a terminé l'ES12 sur la jante à l'avant droit de sa Citroën C3 R5 et il n'a plus qu'une demi-minute d'avance, au lieu d'une minute et demie, sur la Hyundai i20 R5 de Stéphane Sarrazin. Adrien Fourmaux (Fiesta) a concédé la troisième place de la catégorie pour 5"2 à Guillaume de Mevius (C3), le Belge ayant été le plus rapide de la catégorie dans l'ES12.

Dimanche, la troisième étape courue dans l'arrière-pays niçois comprendra deux boucles de deux spéciales, avec deux passages dans l'incontournable col de Turini. Le tout sera bien sûr à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement des WRC après 12 spéciales (sur 16)
P.

Pilote

Copilote

Voiture

Écart et

intervalle

1

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 

Citroën

2h38'30"0
2

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

4"3

4"3

3

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

 

Hyundai

1'58"7

1'54'4

4

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 

Hyundai

2'01"0

2"3

5

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 

Toyota

1'16"0

15"0

6

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 

Toyota

5'26"8

3'10"8

14

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen 

 

Ford

17'13"6

10"3

24

Sweden Pontus Tidemand

Norway Ola Fløene

 

Ford

28'04"1

1'12"0

Le classement complet est disponible ici.

 

Article suivant
ES 9 et 10 - Ogier creuse l'écart en tête

Article précédent

ES 9 et 10 - Ogier creuse l'écart en tête

Article suivant

ES13 & 14 : Tänak enchaîne les scratchs, Ogier et Neuville donnent tout

ES13 & 14 : Tänak enchaîne les scratchs, Ogier et Neuville donnent tout
Charger les commentaires