ES13 - Neuville tape, Ogier prend la tête !

partages
commentaires
ES13 - Neuville tape, Ogier prend la tête !
Par : Jean-Philippe Vennin
21 janv. 2017 à 15:07

Le pilote M-Sport s'est emparé du commandement du Monte-Carlo à l'issue de la deuxième étape, suite à une casse de suspension arrière sur la Hyundai de Thierry Neuville qui était leader depuis le début du rallye.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing

Sébastien Ogier occupe la tête du Rallye Monte-Carlo, son premier avec l'équipe M-Sport, au terme de la deuxième étape et avant la courte dernière journée du rallye. Le champion du monde comptait 51 secondes de retard au départ des 25,49 km de Bayons - Bréziers (ES13) sur Thierry Neuville, mais celui-ci a été signalé arrêté après 14 kilomètres avec une suspension arrière abîmée, peut-être la conséquence d'une erreur de l'équipage.

“Dans un virage assez lent, je suis sorti assez large et j'ai tapé quelque chose, je ne sais pas quoi”, a confirmé plus tard le pilote Hyundai, qui a terminé avec près d'une demi-heure de retard après être resté longtemps immobilisé.

“Il fait un très bon rallye depuis le début, avec beaucoup de vitesse, mais faire tout un Monte-Carlo à cette vitesse, c'est clairement difficile”, a déclaré Ogier au point stop.

“Je ne veux pas souhaiter de malchance à mes concurrents, je suis désolé pour lui. Le Monte-Carlo est un rallye où vous devez toujours avoir un peu de marge”, a ajouté le Français, qui a concédé avoir fait lui-même une petite erreur dans cette spéciale et heurté un talus.

Elfyn Evans a signé son troisième scratch de la journée dans cette ES13, devant Ogier et Kris Meeke sur sa Citroën. La spéciale a vu également Juho Hänninen être victime très tôt d'une crevaison, le Finlandais devant s'arrêter pour changer une roue de sa Toyota.

Andreas Mikkelsen mène toujours le WRC2 et Raphaël Astier le WRC3. À noter l'abandon aujourd'hui de François Delecour, sur sa Fiat 124 Abarth de la catégorie RGT.

Quatre spéciales restent à disputer dimanche lors de la troisième et dernière étape – dont la Power Stage rapportant des points de bonus aux cinq meilleurs chronos –, pour un total de 53,72 km.

Classement après l'étape 2 (ES13/17)

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

 

Ford 

RC1

3:26:10.7

2

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Ford

RC1

47.1

47.1

3

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

2:20.6

1:33.5

4

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën RC1

3:47.3

1:26.7

5

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai

RC1

4:03.2

15.9

6

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford

RC1

7:27.2

3:24.0

7

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Skoda RC2

9:15.2

1:48.0

8

 Jan Kopecky

 Pavel Dresler

Skoda  RC2

12:34.4

14:41.9

9

 Bryan Bouffier

 Denis Giraudet

Ford  RC2 

14:41.9

2:07.5

10

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

Skoda RC2

14:59.3

17.4

11

 Stéphane Lefebvre

 Gabin Moreau

Citroën

RC1

16:18.4

1:19.1

12

 Éric Camilli

 Benjamin Veillas

Ford RC2

17:57.9

1:39.5

13

 Quentin Gilbert

 Renaud Jamoul

Ford RC2

19:03.6

1:05.7

14

 Olivier Burri

 Stéphane Rey

Ford RC2

23:42.7

4:39.1

15

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1

32:04.7

8:22.0 

 

Prochain article WRC
Abandon de Meeke, victime d'un accident de la route

Previous article

Abandon de Meeke, victime d'un accident de la route

Next article

ES9 à 12 - Neuville creuse légèrement l'écart avec Ogier

ES9 à 12 - Neuville creuse légèrement l'écart avec Ogier

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Catégorie Troisième étape
Pilotes Sébastien Ogier , Thierry Neuville
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Rapport d'étape