ES14 & 16 – Latvala près du but

Jari-Matti Latvala s’est rapproché de sa première victoire de la saison en signant le meilleur chrono sur les 32,35 km de Vieira do Vinho. Il n’a pas manqué de souligner l'apport de son copilote, Miikka Anttila : “Sur la liaison avant le départ de la spéciale, il m’a dit : “Ça va être génial, ce que tu fais est fantastique.” Ça m’a beaucoup aidé.”Et l’on sait à quel point être en confiance est important pour lui...

Le Finlandais de Volkswagen a ainsi porté son avance sur Sébastien Ogier à 10”4. Leur équipier Andreas Mikkelsen, après avoir pris le dessus sur Kris Meeke dans la première spéciale de la matinée, semble se l’être assurée dans la seconde, le pilote Citroën rencontrant des problèmes mécaniques (lire ci-dessous).

Le second passage dans Fafe, servant de Power Stage pour conclure le rallye, débutera à 12h08.

 

ES14 Fafe 1 (11,15 km)

Comme le fait remarquer Sébastien Ogier à l’arrivée de la spéciale, avoir involontairement échangé leurs casques avec son copilote Julien Ingrassia ne les a pas ralentis : les Français reprennent 1”7 de plus à leurs équipiers finlandais Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila. “Je ne prends pas de risque, n’attaque pas trop fort,” ajoute Ogier. Latvala, dont le visage dévoile une grande concentration pour ne pas dire une certaine tension, se rassure : “Il [Ogier] a fait cette spéciale l’année dernière, moi une fois seulement. Il a plus d'expérience.” Et pour la longue qui suit ? “Surtout ne pas paniquer. Juste piloter,” dit-il...

Mikkelsen, 3e de la spéciale à 3”5, et Meeke, 4e à 5”0, échangent leurs positions au général. Le pilote Citroën est déçu : “J’ai tout tenté mais ça n’a pas suffi... On va continuer.” Septième derrière Sordo et Tänak, Ostberg a apprécié : “Spéciale fantastique ! J’ai eu le sourire tout le temps...” En prime pour lui, un passage de folie sur la fameuse bosse d’ailleurs fatale à Jari Ketomaa en WRC2. Lappi, solide 2e dans cette catégorie au général et dans la spéciale, est impressionné de voir autant de spectateurs. Le retour du rallye à Porto est un succès, semble-t-il.

Plus que 7”8 d’écart entre Latvala et Ogier avant la plus longue spéciale du jour. Mikkelsen, à 22”4, a quatre petits dixièmes d’avance sur Meeke.

 

ES15 Vieira do Minho (32,35 km)

Latvala frappe un grand coup. Précédant Ogier à tous les intermédiaires et ayant compté jusqu’à trois grosses secondes d’avance, il le bat finalement de 2”6. “Bonne spéciale,” estime le champion du monde. “Pas parfaite, mais je ne suis pas en position de prendre de gros risques”. Derrière eux, Meeke perd 16”3 sur Mikkelsen et sa frustration n’en est que plus grande : “Je ne sais pas où ça s’est passé mais la barre anti-roulis arrière a cassé. Piloter dans ces conditions est très difficile quand les virages s’enchaînent comme c’est le cas ici. Mais il faut positiver.”

Si la lutte pour la 3e place semble pliée, elle fera rage jusqu’au bout pour la 6e (derrière Ott Tänak, dont l’équipier Elfyn Evans a enfin terminé une spéciale et même deux sur ce rallye) car Mads Ostberg, sur la seconde DS3, au prix d’une grosse attaque, revient à 5” de Dani Sordo (Hyundai).

En WRC2, derrière le trio de tête composé de Nasser Al-Attiyah (Ford Fiesta RRC) et des deux Skoda Fabia R5 d’Esapekka Lappi et Pontus Tidemand, Julien Maurin (Ford Fiesta R5) s’empare de la 4e place devant Stéphane Lefebvre (Citroën DS3 R5) qui avoue ne pas avoir de bonnes notes pour cette dernière journée et rouler avant tout pour finir.

À noter que deux autres Français sont en tête du Junior WRC: Quentin Gilbert, malgré des problèmes mécaniques hier après-midi, compte plus de deux minutes d’avance sur Pierre-Louis Loubet (tous deux sur DS3 R3T).

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Sébastien Ogier
Type d'article Résumé de spéciale
Tags latvala, portugal, wrc