WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

ES13 à 15 - Une journée parfaite pour Tänak

partages
commentaires
ES13 à 15 - Une journée parfaite pour Tänak
Par :
15 juin 2019 à 17:53

Passé en tête samedi matin, le pilote Toyota n'a cessé d'augmenter son avance l'après-midi sur la manche italienne du WRC en remportant le second passage dans chacune des trois spéciales du jour.

Après avoir été le plus rapide lors du premier passage dans Coiluna-Loelle (14,97 km), Monti di Ala' (28,21 km) et Monte Lerno (28,03 km) durant la boucle matinale, Ott Tänak, qui s'est porté en tête du rallye à l'issue de la troisième (ES12), a récidivé cet après-midi. Cela sans avoir recours à une stratégie particulière cette fois puisqu'après avoir eu la bonne idée de privilégier les pneus les plus tendres proposés par Michelin le matin, il avait ensuite monté des durs comme tout le monde.

L'Estonien n'a donc cessé de creuser l'écart avec Dani Sordo, qui avait fait mieux que résister dans les deux premiers secteurs chronométrés de la matinée – stabilisant même l'écart avec le deuxième du championnat – avant de lâcher prise. Le retard de l'Espagnol, qui a préservé ses pneus en se contentant d'un troisième et de deux cinquièmes temps après avoir signé trois fois le deuxième le matin, est ainsi passé de 6"4 en milieu de journée à 25"9 au terme de l'étape. 

Lire aussi:

À l'inverse, Teemu Suninen a signé une quatrième fois de suite le troisième temps dans l'ES13, avant de se montrer à deux reprises le plus rapide derrière Tänak. Le jeune pilote M-Sport, dont l'association avec l'expérimenté copilote Jarmo Lehtinen (qui courait avec Mikko Hirvonen dans le passé avec de devenir team manager de Toyota jusqu'à l'année dernière) semble déjà porter ses fruits, n'a cependant que légèrement réduit l'écart avec Sordo pour le ramener à 17 secondes.

Le duel pour la quatrième place est presque devenu une lutte à trois au fil de l'après-midi, puis s'est pas mal décanté. D'une part parce qu'Elfyn Evans a mieux géré ses pneus sur la fin qu'Andreas Mikkelsen, qui a perdu dans l'ultime spéciale 6"6 des 7"9 qu'il concède ce soir au Gallois. D'autre part car Kris Meeke, qui s'était invité dans la bagarre en revenant à moins de six secondes du Norvégien avant l'ES15, a crevé dans celle-ci, perdant deux minutes et demie et deux positions.

Après s'être montrés très discrets la majeure partie de l'après-midi avec des huitièmes et neuvièmes chronos respectivement dans les deux premières spéciales (comme dans les deux dernières de la matinée), Thierry Neuville et Esapekka Lappi ont ainsi gagné chacun une position pour se retrouver sixième et septième – avec en prime les troisième et quatrième temps. Le Belge attendait bien mieux de cette journée, lui qui espérait jouer le podium, mais il n'a jamais été en confiance avec le comportement de sa Hyundai malgré plusieurs changements de set-up au fil de l'étape.

Loin au classement puisque reparti en Rally2 le matin, Sébastien Ogier a signé de bons chronos cet après-midi mais Jari-Matti Latvala, dans la même situation, s'est montré un peu moins rapide. Sur la quatrième Yaris WRC engagée ce week-end, Jari Huttunen est revenu dans le top 10 en repassant devant les Škoda Fabia R5 de Kalle Rovanperä (leader du WRC2 Pro dans lequel Mads Østberg a signé tous les scratchs du jour sur sa Citroën C3 R5 très retardée vendredi), Jan Kopecký et Pierre-Louis Loubet (qui a concédé le leadership du WRC2 à Takamoto Katsuta dans l'ES15).

La dernière étape de dimanche, constituée de quatre spéciales (dont la Power Stage rapportant des points de bonus) doit débuter à 8h15 et sera bien sûr à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES15/19

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 Toyota

RC1 2h46'21"3
2

Spain Dani Sordo

Spain Carlos del Barrio

 Hyundai

RC1

25"9

25"9

3

Finland Teemu Suninen

Finland Jarmo Lehtinen

Ford M-Sport

RC1

42"9

17"0

4

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

 Ford M-Sport

RC1

1'25"4

42"5

5

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jæger

 Hyundai

RC1

1'33"3

7"9

6

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

  Hyundai

RC1

2'32"4

59"1

7

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

  Citroën

RC1

2'58"3

25"9

8

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 Toyota

RC1

3'53"3

55"0

9

Finland Jari Huttunen

Finland Tomi Tuominen

 Toyota

RC1

7'23"2

3'29"9

10

Finland Kalle Rovanperä

FinlandJonne Halttunen

 Škoda

RC2

7'24"5

1"3

Le classement complet sera disponible ici.

 

Article suivant
Le passage à l'hybride confirmé pour 2022 en WRC

Article précédent

Le passage à l'hybride confirmé pour 2022 en WRC

Article suivant

LIVE WRC: Suivez le Rallye de Sardaigne en direct

LIVE WRC: Suivez le Rallye de Sardaigne en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Sardaigne
Catégorie Jour 2
Auteur Jean-Philippe Vennin