ES18 & 19 - Ogier termine la 2e étape en tête devant Paddon et Ostberg

Sébastien Ogier (VW Polo) a terminé en tête la deuxième étape du Rallye de Sardaigne.

Les deux premiers jours ont été fantastiques pour moi,” dit celui qui paraît bien parti pour signer un troisième succès consécutif en Italie. “Je n’ai jamais dit que mener n’était pas possible [en devant ouvrir le premier jour et avec seulement deux voitures devant lui aujourd’hui], mais je savais que mes chances étaient très maigres. Beaucoup de choses se sont passées aujourd’hui. C’était très cassant cet après-midi.”

Cette journée, une des plus longues qu’on ait vue depuis longtemps en WRC, fut riche en événements... et surtout en déboires pour ses adversaires.

Hayden Paddon (désormais 2e à 2’13”6 sur sa Hyundai), Mads Ostberg (3e sur Citroën), Thierry Neuville (4e sur Hyundai) et Jari-Matti Latvala (le grand perdant de la journée, qui n’est plus que 6e sur sa Polo) ont tous eu leur lot de problèmes.

Parmi les six WRC1 qui précèdent encore la première WRC2, seule la Ford d’Elfyn Evans (5e) a connu une journée sans encombre. Il faut dire qu’il avait pas mal donné hier. Son équipier Ott Tänak, brillant 3e une partie de la journée, a quant à lui été victime de sa boîte de vitesses.

Quatre épreuves spéciales sont au programme de la dernière étape, dimanche, la première prévue à partir de 8h16. La Power Stage, avec attribution de points de bonus, aura lieu à 12h08.

 

Les deux premiers tours ont été fantastiques pour moi. Pourtant, je savais que mes chances étaient très maigres.

Sébastien Ogier

 

Le film des spéciales

ES18 Coiluna-Loelle 2 (36,69 km)

Meilleur temps pour Mads Ostrberg, 4”9 devant Ogier et 8”9 devant l’autre DS3 de Kris Meeke.

J’ai entendu que j’étais en tête juste avant la spéciale,” dit le Français. “Celle-ci était très cassante mais j’ai trouvé un bon rythme. Un peu trop prudent peut-être...”

Sixième temps derrière Neuville et Evans, Hayden Paddon perd 14”2 sur le pilote de la Polo. Il s’arrête quelques dizaines de mètres après le point stop, lors duquel il n’a pas voulu s’exprimer. Une équipe de télé rapporte qu’il aurait un problème mécanique...

Encore des problèmes pour Latvala aussi, qui a bien un amortisseur cassé comme il le craignait à l’arrivée de l’ES17 et perd près de deux minutes et demie.

Ostberg est désormais 3e du général devant Neuville et Evans, revenu de nulle part après ses ennuis d’hier. Latvala est 6e.

Derrière lui, changement de leader aussi en WRC2 puisque Paolo Andreucci s’est retrouvé avec le hayon arrière ouvert en pleine spéciale ! Il s’est arrêté pour que sa copilote (et épouse) Anna puisse descendre le refermer!

Yurii Protasov, qui n’a cessé de progresser en évitant les embûches, est le nouveau leader de la catégorie devant Andreucci et Kopecky.

 

ES19 Monte Lerno 2 (42,22 km)

Ogier enfonce le clou avec son quatrième scratch du jour, le cinquième du rallye. “Cette spéciale était moins cassante et j’ai vraiment pu en profiter,” dit-il.

Ses suivants au classement sont moins heureux. Paddon, qui a été vu en train de travailler à l’avant gauche de sa voiture sur le parcours de liaison avant la spéciale, et qui a dit qu’il ignorait si sa réparation de fortune tiendrait, termine à 1’48”6 d’Ogier et rend 44 secondes à Ostberg.

Je pensais avoir tout perdu dans la précédente,” dit le Néo-Zélandais. “On a heurté une grosse pierre. On a réparé autant qu’on a pu mais en me dirigeant vers la spéciale, j’ai bien cru que c’était fini. Je ne veux pas passer pour une mauviette mais je dois dire que ce qui est arrivé me brise le cœur...”

Après avoir eu un net avantage sur Paddon aux premiers intermédiaires, Ostberg a baissé de rythme.

J’ai crevé à l’avant droit,” explique-t-il. “Une crevaison lente, encore. Tout à l’heure, c’était un problème de valve. C’est peut-être encore ce qui est arrivé. Peut-être juste un peu de malchance.”

Interrogé sur ses chances d’aller chercher Paddon pour la 2e place, le pilote Citroën répond : “Je n’y pense pas. Je fais ma course,” dit-il, “j’essaie juste de gérer mes crevaisons.”

Enfin, Jari-Matti Latvala, qui a commencé la spéciale avec un amortisseur cassé, l’a terminée avec une crevaison en prime. Il perd encore plus de deux minutes et demie.

“Je peux garder le sourire car après tant de kilomètres avec un amortisseur cassé, je suis toujours dans le top six,” dit le Finlandais pour positiver.

 

WRC - Rallye de Sardaigne - Classement à la fin de la 2e étape

Pos.  Nº Pilote Temps  Temps/écart
Sébastien Ogier Volkswagen Polo R WRC 3h54.43.9 
20  Hayden Paddon Hyundai i20 WRC 2.13.6
Mads Østberg Citroën DS3 WRC 3.25.6
Thierry Neuville Hyundai i20 WRC 3.57.0
Elfyn Evans Ford Fiesta RS WRC 5.15.5
Jari-Matti atvala Volkswagen Polo R WRC 8.08.6
38  Yuriy Protasov Ford Fiesta RRC 13.32.4
48  Paolo Andreucci Peugeot 208 T16 13.39.4
45  Jan Kopecky Skoda Fabia R5 15.30.8
10  31  Yazeed Al-Rajhi Ford Fiesta RRC 16.55.1
11  12  Khaled Al-Qassimi Citroën DS3 WRC 17.07.4
12  41  Nicolás Fuchs Ford Fiesta R5 19.38.9
13  44  Armin Kremer Skoda Fabia R5 19.46.3
14  39  Abdulaziz Al-Kuwari Ford Fiesta RRC 1.55.6
15  42  Nasser Al-Attiyah Ford Fiesta RRC 20.39.0
16  Ott Tänak Ford Fiesta RS WRC 21.55.2
17  50  Eric Camilli Ford Fiesta R5 36.04.1
18  40  Valeriy Gorban BMW-Mini JCW 48.13.6
19  79  Gianluca Linari Subaru Impreza 51.07.7
20  21  Martin Prokop Ford Fiesta RS WRC 52.24.3
21  78  Eamonn Boland Subaru Impreza 52.41.9
22  Daniel Sordo Hyundai i20 WRC 52.54.0
23  74  Ramon Torres Ford Fiesta R5 55.03.9
24  37  Lorenzo Bertelli Ford Fiesta RS WRC 59.39.7
25  Kris Meeke Citroën DS3 WRC 1.03.51.7
26  14  Robert Kubica Ford Fiesta RS WRC 1.14.35.2
27  A.Mikkelsen Volkswagen Polo R WRC 1.36.17.0

 

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Sardaigne
Type d'article Rapport d'étape
Tags ogier, sardaigne, wrc