ES17 & 18 - Ogier perd la tête après un accident peu commun

Sébastien Ogier a connu une entame de dernière étape mouvementée sur le Rallye de Croatie. Impliqué dans un accident de la circulation, le septuple Champion du monde a ensuite perdu la tête du classement général.

La lutte pour la victoire finale a repris de plus belle en Croatie où le trio de tête s'est échangé coup pour coup dans les deux premières spéciales de cette dernière étape sans round d'observation. 

Avant même le départ de la plus longue spéciale du week-end Bliznec-Pila et ses 25,20 km (ES17) programmé à 7h20, le réveil a été brutal pour Sébastien Ogier. Sur le parcours de liaison le menant à la ligne de départ, le Français a eu un accident de la circulation. Si la Yaris WRC #1 a pu prendre le départ à l'horaire prévu, elle a toutefois gardé de sérieuses séquelles du choc avec notamment la porte côté copilote impossible à refermer complètement.

 

Sûrement perturbé par cet accident, le pilote Toyota Gazoo Racing a pourtant fait jeu égal face à Elfyn Evans et Thierry Neuville dans la première partie de l'ES17 tracée sur une route étroite en montée, jonchée d'épingles. Dans la seconde moitié en descente sur une chaussée plus large, il a estimé ne pas y "avoir bien piloté" en concédant au final respectivement 2"7 et 1"4 sur le Gallois et le Belge.

Lire aussi:

Bien que plus courte avec "seulement" 14,09 km, Zagorska Sela – Kumrovec (ES18) n'a pas été en reste avec son profil beaucoup plus étroit et bosselé. Dans cet exercice délicat, Elfyn Evans a sorti le grand jeu pour claquer son deuxième meilleur temps consécutif ce matin. Grâce à cet effort, le Gallois a fait coup double en prenant la tête du classement général pour 2"8 face à Sébastien Ogier clairement gêné par les stigmates de sa Yaris WRC. Profitant également des soucis du Français, Thierry Neuville a réduit l'écart en revenant à 8"4 de la tête.

Dans cette spéciale, les pilotes M-Sport ont souffert également. Avec des pneus froids, Adrien Fourmaux s'est fait surprendre et n'a pas pu revenir sur la route que grâce à l'aide de certains spectateurs. Son coéquipier Gus Greensmith a quant à lui rencontré des problèmes de pression hydraulique, l'obligeant à passer les vitesses au levier et non plus avec ses palettes. Si le Français a pu conserver sa cinquième place en ne perdant qu'une minute, le Britannique a perdu sa sixième place face à Takamoto Katsuta.

La dernière journée continue à partir de 10h20 avec l'avant-dernière spéciale du rallye, à suivre sur Motorsport.com.

Scratchs de la matinée

ES17 : United Kingdom E. Evans

ES18 : United Kingdom E. Evans

Croatia (Hrvatska) Rallye de Croatie - Classement après l'ES18

partages
commentaires
Ogier ne veut pas que le rallye "devienne une loterie" à cause de Pirelli
Article précédent

Ogier ne veut pas que le rallye "devienne une loterie" à cause de Pirelli

Article suivant

ES19 - Evans gère la pression avant la Power Stage

ES19 - Evans gère la pression avant la Power Stage
Charger les commentaires