ES17 & 18 - À Spa, Neuville gère et Ogier galère

Thierry Neuville a idéalement débuté la dernière étape du Rallye d'Ypres-Belgique en augmentant sa marge au classement général. La matinée a en revanche été moins prolifique pour Sébastien Ogier, victime d'une crevaison et désormais écarté de la lutte pour le podium.

ES17 & 18 - À Spa, Neuville gère et Ogier galère

Au lendemain de deux étapes tracées sur les routes flamandes autour d'Ypres, le rallye a mis le cap à l'est ce matin. Après un départ en pleine nuit (4h50) et près de 300 km de liaison, les concurrents encore en course ont rejoint aux aurores le circuit de Spa-Francorchamps, théâtre des deux derniers secteurs chronométrés du week-end.

Le profil des routes a changé ce matin avec deux spéciales débutant dans la campagne ardennaise pour rejoindre le circuit par des axes de service étroits et jonchés d'obstacles (tunnels, murs en béton, barrières, trottoirs, etc...), avant d'exploiter chacune une section différente du circuit. Si la spéciale de Stavelot (ES17 et 19) utilise la partie sud entre Malmedy et le virage du même nom, l'ES de Spa-Francorchamps (ES18 et Power Stage) emprunte la portion entre la chicane et le Raidillon de l'Eau Rouge en passant évidemment par la Source et son épingle.

Les pilotes du WRC s'en sont donné à cœur joie pour entamer cette dernière étape pourtant bien éloignée de l'ADN propre à la discipline. À commencer par Kalle Rovanperä ! En lutte face à ses coéquipiers pour la troisième place, le Finlandais a frappé fort avec son premier scratch du week-end (ES17) puis le deuxième temps dans la suivante. En ne faisant qu'une bouchée d'Elfyn Evans, il a pris l'avantage pour 3"9 avant les deux dernières spéciales.

Revenu à 4"3 du podium (après une correction tardive de son temps forfaitaire de l'ES10), Sébastien Ogier n'a pas connu la même réussite. Impatient d'en découdre à Spa, le Gapençais a vite perdu espoir dès les premiers kilomètres à la suite d'une crevaison (ES17) causée par une pierre sur une section "resurfacée et élargie" après les reconnaissances. Avec plus de 14" de retard désormais sur le podium, il a confirmé qu'il allait se concentrer sur la Power Stage.

Aux avant-postes, le début de matinée a été plus "tranquille" pour Thierry Neuville. S'il s'est focalisé sur les pièges à éviter, le leader du classement général a tout de même accru son avance (+14"9) après l'erreur de Craig Breen. Une visite sur un talus (ES17) a en effet coûté une poignée de secondes à ce dernier.

Sans objectif depuis sa crevaison survenue en début de deuxième journée, Ott Tänak semble enfin avoir pris un peu de plaisir ce week-end avec le meilleur temps dans l'ES18. L'Estonien a admis qu'il venait de cocher une nouvelle case sur sa "bucket list" en roulant à Spa, même s'il aurait préféré piloter "quelque chose avec 500 chevaux de plus".

Lire aussi :

La dernière étape se poursuit ce dimanche à partir de 10h40 avec le second passage dans la spéciale de Stavelot et ses 9,05 km. Le Rallye d'Ypres est à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la matinée

ES17 : Finland K. Rovanperä

ES18 : Estonia O. Tänak

Belgium Rallye d'Ypres-Belgique - Classement après l'ES18

partages
commentaires
Ogier : "un rêve de rouler un jour sur le circuit de Spa"

Article précédent

Ogier : "un rêve de rouler un jour sur le circuit de Spa"

Article suivant

ES19 - Neuville proche de la victoire, Rovanperä solide troisième

ES19 - Neuville proche de la victoire, Rovanperä solide troisième
Charger les commentaires