ES2 & 3 - Ogier en tête, tonneau pour Meeke

partages
commentaires
ES2 & 3 - Ogier en tête, tonneau pour Meeke
Par : Jean-Philippe Vennin
14 oct. 2016 à 09:18

Le leader du Championnat s'est emparé de la tête du Rallye de Catalogne au terme de l'ES3, un dixième devant Thierry Neuville qui avait été le plus rapide de l'ES2.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Hayden Paddon, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team

Thierry Neuville a déploré un léger survirage qui ne l'a pas empêché de se montrer le plus rapide sur les 12,50 km de Caseres 1 qui ouvraient cette première journée courue essentiellement sur la terre. La spéciale a été disputée sur un terrain très glissant en raison de la pluie, et avec un niveau de grip très irrégulier selon les pilotes.

Neuville a devancé de 1”6 son coéquipier Hayden Paddon, mais celui-ci a expliqué au point stop qu'il pensait avoir un problème moteur. Dani Sordo, sur la troisième i20 WRC 2016, a réalisé le quatrième temps derrière Sébastien Ogier qui a dit avoir été prudent. Cependant, ses traces ont laissé penser à Andreas Mikkelsen et Neuville, qui le suivaient dans la spéciale, que le leader du Championnat était en mode “attaque”.

 

Jari-Matti Latvala et Mikkelsen, sur les deux autres Polo, ont signé les cinquième et sixième chronos devant Mads Østberg. Mais le principal événement de cette spéciale a été le tonneau de Kris Meeke qui a perdu 40”9 sur Neuville et a terminé neuvième à dix secondes de son équipier Craig Breen.

Je suis parti en tonneau dans un virage [négocié] en quatrième vitesse”, a expliqué le pilote de la DS3 qui n'a pas trop souffert dans l'aventure. “J'étais au milieu du virage, la voiture s'est plantée et est partie. Je pensais m'en être sorti mais la pluie creuse des ornières désormais et c'est dur de piloter.”

Meilleur chrono de la super spéciale de Barcelone jeudi soir, Ott Tanak a lui aussi perdu beaucoup de temps d'entrée, terminant à huit dixièmes de Meeke. C'était pire encore pour Éric Camilli, à une demi-minute de l'Estonien et devancé par les deux Fiesta privées de Martin Prokop et Lorenzo Bertelli.

 

Dans la foulée de cette spéciale, Sébastien Ogier a signé le deuxième temps derrière Latvala dans la courte ES3 de Bot (6,50 km), quatre dixièmes devant Neuville pour devancer le Belge d'un dixième au classement général.

Les problèmes de moteur de Paddon étaient toujours présents mais le Néo-Zélandais n'a perdu qu'une seconde sur son équipier pour se maintenir en troisième position du général à 3”2 du Belge. Il précède Mikkelsen, Sordo, Latvala et Østberg.

La longue spéciale de Terra Alta (38,95 km), premier vrai test du rallye avec ses portions asphaltées, devait débuter à 11h11.

 
Prochain article WRC
ES4 - Ogier toujours leader, Latvala revient

Previous article

ES4 - Ogier toujours leader, Latvala revient

Next article

ES1 - Tänak remporte la super spéciale de Barcelone

ES1 - Tänak remporte la super spéciale de Barcelone