ES2 - Premier scratch du jour pour Mikkelsen, qui prend la tête

Andreas Mikkelsen a pris la tête du Rallye de Pologne ce vendredi matin en signant le meilleur chrono dans la première spéciale du jour. Bien que le fait de s’élancer 3e sur la route ne l’ait pas empêché d’être rapide, le Norvégien de Volkswagen a expliqué qu’il y aurait bien un peu de balayage sur ces pistes roulantes et que les chronos seraient améliorés lors du seconde passage.

Au général, Mikkelsen précède Ott Tänak de 2”3 et Sébastien Ogier de 2”8. Suivent Latvala à 4”1 et Meeke à 5”0. Robert Kubica est 6e devant Evans, Neuville, Paddon et Østberg.

 

Le film des spéciales

ES2 – Gorklo (13,00 km)

Derrière Mikkelsen, Ott Tänak, qui avait promis d’attaquer ce week-end, est 2e à une demi-seconde. Mais il est un peu inquiet à l’arrivée : “Au début de la spéciale, on a remarqué un petit souci avec la boîte,” dit le pilote Ford. “Elle restait bloquée entre deux rapports. J’espère que ça ira.”

Kris Meeke signe le 3e chrono à une demi-seconde et souligne qu’après son tonneau d’hier, l’objectif dans ce rallye est de ne plus faire d’erreur. “Il y a un peu de balayage mais c’est tellement rapide ici que cela ne fait pas une grande différence,” dit-il.

C’est incroyablement rapide,” confirme Mads Østberg, son équipier chez Citroën, 10e de la spéciale. “Je n’ai plus l’habitude. La dernière fois en Sardaigne, c’était très différent.”

Jari-Matti Latvala, qui avoue avoir été un peu prudent, et Sébastien Ogier, qui dit ne pas avoir trouvé immédiatement le rythme idéal, complètent le top 5 sur les deux autres Polo R WRC devant Elfyn Evans, Thierry Neuville, Hayden Paddon, Robert Kubica et Østberg.

Du côté de chez Hyundai, Neuville et Dani Sordo (11e) disent avoir été gênés par des nuages de poussière. Mais Kevin Abbring, engagé sur une quatrième i20 WRC ce week-end, est enthousiaste. “Fantastique! Ce rallye sera le plus rapide de la saison,” prédit le jeune Néerlandais.

Les Skoda Fabia R5 officielles d’Esapekka Lappi (meilleur temps) et Pontus Tidemand précèdent les Citroën DS3 RRC de Karl Kruuda et Stéphane Lefebvre au général en WR2. Le Français a donc perdu sa place de leader mais le grand perdant de la matinée est d’ores et déjà Nasser Al-Attiyah, le leader du Championnat, dont la Ford Fiesta RRC a été signalée arrêtée après 4,6 km avec une suspension avant gauche endommagée...

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Pologne
Pilotes Andreas Mikkelsen
Type d'article Résumé de spéciale