ES1 & 2 - Tänak à l'attaque, Suninen craque

Ott Tänak s'est installé en tête du classement général après avoir signé les deux premiers meilleurs temps du Rallye de Sardaigne. De retour dans la Ford Fiesta WRC après deux rallyes en WRC2, Teemu Suninen a déjà abandonné après une sortie de route.

La cinquième manche du Championnat du monde des Rallyes a débuté sur les chapeaux de roues en Sardaigne.

Attendu après sa domination infructueuse au Portugal, Ott Tänak a répondu présent dès les premiers kilomètres de Filigosu - Sa Conchedda (ES1). À l'aise au volant de la i20 Coupe WRC, l'Estonien a pris le meilleur départ pour 1"6 face à Kalle Rovanperä, toujours en quête d'un bon feeling dans ces conditions.

Sébastien Ogier a réalisé un petit exploit, de son côté, en s'adjugeant le troisième temps à 9"6 malgré le désavantage de sa première position sur la route. Partis juste derrière le septuple Champion du monde, Elfyn Evans (+17"3) et Thierry Neuville (+16"7) ont eu en revanche beaucoup plus de difficultés à suivre le rythme.

Du côté de M-Sport, le réveil a également été brutal. Si Gus Greensmith a pu rallier l'arrivée à plus de 28" du meilleur temps après une légère excursion dans un fossé, son coéquipier Teemu Suninen a déjà terminé sa journée après un tonneau. La Ford Fiesta WRC #3 restant coincée dans la végétation à quelques mètres seulement de la route.

 

Lire aussi :

Dans la spéciale suivante, Terranova et ses 14,36 km, Tänak ne s'est pas fait prier pour enfoncer à nouveau le clou. Grâce à son second meilleur temps de la matinée, il a augmenté son avance à 4"0 face à Rovanperä, victime d'un calage. Sans ce contre-temps, le Finlandais aurait surement pris la tête au vu des intermédiaires.

Bien accroché à la troisième place provisoire, Ogier a confirmé son excellent début de matinée avec cette fois un deuxième temps, lui permettant ainsi de conserver une marge de 3"3 sur Dani Sordo. L'Espagnol n'a pas réussi à trouver le rythme idéal notamment à cause de ses notes.

Takamoto Katsuta a quant à lui consolidé sa cinquième position devant Evans et Neuville toujours dans le dur depuis le départ et déjà relégués à près d'une demi-minute.

La première étape se poursuit à partir de 10h47 avec les deux spéciales déjà parcourues ce vendredi matin. Le Rallye de Sardaigne est à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la matinée

ES1 : Estonia O. Tänak

ES2 : Estonia O. Tänak

Italy Rallye de Sardaigne - Classement après l'ES2

partages
commentaires
Loubet veut "reprendre confiance" en Sardaigne après ses erreurs
Article précédent

Loubet veut "reprendre confiance" en Sardaigne après ses erreurs

Article suivant

ES3 & 4 - Rovanperä mord la poussière, Tänak s'envole

ES3 & 4 - Rovanperä mord la poussière, Tänak s'envole
Charger les commentaires