ES1 à 3 - Tänak et Breen imposent le rythme

À l'issue des trois premières spéciales parcourues en Finlande, Ott Tänak a pris la tête du classement général pour 1"7 devant son coéquipier Craig Breen.

ES1 à 3 - Tänak et Breen imposent le rythme

Quelques heures seulement après le shakedown remporté ce matin par Ott Tänak à plus de 136 km/h de moyenne, l'intensité est encore montée d'un cran autour de Jyväskylä avec six spéciales et 89,42 kilomètres au programme de l'après-midi.

Avant même de rentrer dans le vif du sujet avec des secteurs chronométrés forestiers, le rallye a débuté par une belle surprise avec le meilleur temps signé par Takamoto Katsuta dans la courte spéciale d'Harju tracée dans la ville hôte. Englué dans une mauvaise dynamique depuis trois rallyes, le Japonais, qui vit à quelques kilomètres de là, a donc idéalement lancé son week-end à domicile en emmenant le top 10 regroupé en moins de 3". Parti ensuite le couteau entre les dents pour se maintenir en haut du classement, il a vite été rappelé à l'ordre en perdant le contrôle de sa Yaris WRC à plus de 160 km/h dans l'ES2, une erreur sans conséquence mais suffisante pour le repousser en queue de peloton des WRC et calmer ses ardeurs.

Loin de ces problèmes, Ott Tänak et Craig Breen ont affiché leurs ambitions. À l'image du shakedown où ils avaient déjà monopolisé les deux premières places, les pilotes Hyundai ont livré un premier récital en se partageant les meilleurs temps de l'ES2 et l'ES3 claqués respectivement à 128,5 et 125,2 km/h de moyenne. Mécontent des réglages de sa i20 Coupe WRC dans l'ES2, l'Estonien a rectifié le tir dans la suivante pour prendre la tête pour 1"7 devant son coéquipier.

Derrière les deux Hyundai lancées sur un train d'enfer, Esapekka Lappi semble ne pas avoir oublié le mode d'emploi de la Toyota Yaris WRC. Malgré plus de dix mois d'absence dans la catégorie reine, le Finlandais n'a pas eu besoin de beaucoup de kilomètres pour retrouver ses sensations et se hisser sur la dernière marche du podium provisoire à 5"4 du leader. Derrière Evans intercalé au quatrième rang, Kalle Rovanperä n'a quant à lui pas réussi à suivre le rythme imposé aux avant-postes. Le jeune pilote de 21 ans a même avoué qu'il ne pouvait pas attaquer plus pour le moment tout en se maintenant à 7"8. Repoussés en revanche à déjà plus de 13" et 15", Thierry Neuville et Sébastien Ogier ont eu plus de mal à trouver la confiance nécessaire pour hausser l'allure.

Après son début de rallye mouvementé, Katsuta s'est défait des pilotes M-Sport loin du compte pour le moment, pour remonter en huitième position.

Lire aussi:

La première journée se poursuit à partir de 16h08 avec la spéciale de Ässämäki et ses 12,31 km. Le Rallye de Finlande est à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de l'après-midi

ES1 : Japan T. Katsuta

ES2 : Ireland C. Breen

ES3 : Estonia O. Tänak

Finland Rallye de Finlande - Classement après l'ES3

partages
commentaires
La Finlande et ses spéciales de nuit : "Pas de place pour les erreurs"

Article précédent

La Finlande et ses spéciales de nuit : "Pas de place pour les erreurs"

Article suivant

ES4 à 6 - Breen s'extirpe en tête de la nuit

ES4 à 6 - Breen s'extirpe en tête de la nuit
Charger les commentaires