ES2 à 4 - Mikkelsen leader devant un Ogier bien parti

partages
commentaires
ES2 à 4 - Mikkelsen leader devant un Ogier bien parti
Par :
8 mars 2019 à 19:35

Bien que s'élançant le troisième dans les spéciales mexicaines en terre, d'où un certain balayage de la route à effectuer, Sébastien Ogier est deuxième à l'issue de la boucle du vendredi alors que Thierry Neuville a concédé du temps.

Lire aussi :

Andreas Mikkelsen s'est montré le plus rapide dans la longue spéciale d'El Chocolate 1 (ES2 – 31,57 km) qui ouvrait la journée, prenant la tête au général avec 2"9 d'avance sur Ogier auteur du deuxième temps dans ce secteur "très difficile" avec un niveau de grip "très bas". Plus à son aise, le Champion du monde en titre a ensuite imité le pilote Hyundai, cinquième temps seulement, dans Ortega 1 (ES3 – 17,28 km) pour réduire son retard à sept dixièmes de seconde.

Meilleur temps dans la très courte super spéciale de Leon (ES4 – 1,11 km), Mikkelsen a ensuite devancé Ogier de neuf dixièmes dans celle-ci pour porter son avance à 1"6.

Tänak limite les dégâts

Dernier à s'élancer parmi les WRC puisqu'il effectue sa première apparition de l'année sur la troisième Hyundai, qui était dévolue à Sébastien Loeb au Monte-Carlo et en Suède, Dani Sordo a réalisé un troisième puis deux deuxièmes temps et reste au contact à la troisième place provisoire, à 2"7 seulement de la tête.

Ott Tänak, qui s'élance pour la première fois en tête dans les spéciales en qualité de leader au championnat, a limité les dégâts autant que possible en balayant la route pour les autres – mais il se retrouve huitième à déjà 28"2 du leader provisoire.

Pneu abîmé pour Neuville

Le grand perdant de cette première matinée mexicaine est donc Thierry Neuville, deuxième à s'élancer et qui a endommagé le pneu arrière gauche dès l'ES2 en roulant sur une pierre ramenée sur la route par Tänak. Le pilote Hyundai se retrouve neuvième et dernier des WRC à déjà 21"7 de Tänak, qui le précède directement au général, alors que son objectif est de gagner des places pour disposer samedi d'une bonne position de départ...

Malgré une fausse alerte qui l'a d'abord inquiété au point stop de l'ES2, Elfyn Evans, sixième sur la route, est quatrième à 9"7 de Mikkelsen et 1"5 devant Kris Meeke qui s'élance en quatrième position. Jari-Matti Latvala, septième à prendre le départ et qui a signalé de nombreuses pierres sur la route, est sixième devant Esapekka Lappi qui roule entre Meeke et Evans dans les spéciales du jour.

Suninen abandonne

Neuvième et dernier des WRC, disions-nous en parlant de Neuville, car Teemu Suninen est sorti de la route (sans gravité pour l'équipage) dans l'ES2 et a dû abandonner – au moins pour aujourd'hui. Il ne réitérera pas sa performance du Rallye de Suède il y a trois semaines, lui qui espérait profiter de la même façon de sa bonne position de départ.

La boucle de l'après-midi doit débuter à 22h17 pour reprendre les deux premières spéciales de la matinée et y ajouter celle d'El Brinco (ES12 – 8,13 km) dans laquelle le second passage, dimanche, fera office de Power Stage. La première étape se conclura par deux passages dans la courte ES de V-Power Shell (ES8/9 – 2,33 km) aux environs de deux heures du matin en France.

Classement après ES4/21

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jæger

Hyundai 

RC1 35:27.4
2

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

Citroën

RC1

1.6

1.6

3

Spain Dani Sordo

Spain Carlos Del Barrio

Hyundai

RC1

2.7

1.1

4

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

Ford M-Sport

RC1

9.7

7.0

5

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

Toyota

RC1

11.2

1.5

6

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

Toyota

RC1

18.7

7.5

7

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

Citroën

RC1

22.1

3.4

8

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Toyota

RC1

28.2

6.1

9

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1

49.9

21.7

10

Mexico Benito Guerra

Mexico Jaime Zapata

Škoda RC2

2:19.1

1:29.2

Le classement complet est disponible ici.

Article suivant
LIVE - Suivez le Rallye du Mexique en direct

Article précédent

LIVE - Suivez le Rallye du Mexique en direct

Article suivant

ES5 à 9 - Ogier leader au terme d'une journée "quasi parfaite"

ES5 à 9 - Ogier leader au terme d'une journée "quasi parfaite"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Auteur Jean-Philippe Vennin
Be first to get
breaking news