ES3 & 4 - Rovanperä mord la poussière, Tänak s'envole

Au terme des quatre premières spéciales de la journée, Ott Tänak a sensiblement creusé l'écart en tête du classement général du Rallye de Sardaigne suite à l'abandon de son plus proche adversaire Kalle Rovanperä.

Le Rallye de Sardaigne propose ce week-end un découpage atypique puisque la matinée s'est poursuivie avec les deux spéciales déjà disputées. 

Dans ces conditions toujours délicates malgré le passage de 50 voitures, Ott Tänak a continué sa marche en avant en enchainant deux nouveaux meilleurs temps consécutifs. Au volant d'une i20 Coupe WRC "plus haute et plus dure", l'Estonien a même fait une excellente opération au classement général suite aux ennuis de Kalle Rovanperä. Après s'être plaint du "délaminage" de ses pneus avant dans l'ES3, le Finlandais a été stoppé dans son élan suite à la rupture d'une suspension (avant droite) dans la spéciale suivante. Contraint de s'arrêter, l'homme qui menait le Championnat après l'Arctic Rally Finland n'a clairement pas réussi à inverser la tendance après ses abandons en Croatie et au Portugal.

Lire aussi :

Sébastien Ogier n'a quant à lui pas pu contenir le retour de Dani Sordo. Malgré des soucis avec ses pneus, l'Espagnol a mis à profit sa septième position sur la route pour prendre l'avantage pour 1"8. En lutte pour la troisième place jusque-là, les deux hommes ont bénéficié des déboires de Rovanperä pour grimper d'un rang. Le Français a tout de même réalisé "une super boucle" malgré sa première position sur la route.

Septième après les deux premières spéciales de la matinée, Thierry Neuville a trouvé les ressources pour revenir au contact du podium en gagnant trois positions, à la différence d'Elfyn Evans toujours scotché au sixième rang derrière un constant Takamoto Katsuta.

Après un passage de 40 minutes par l'assistance d'Olbia, la première étape reprendra à 14h47 avec la spéciale de Tempio - Pausania et ses 12,08 km. Le Rallye de Sardaigne sera à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la matinée

ES1 : Estonia O. Tänak

ES2 : Estonia O. Tänak

ES3 : Estonia O. Tänak

ES4 : Estonia O. Tänak

Italy Rallye de Sardaigne - Classement après l'ES4

partages
commentaires
ES1 & 2 - Tänak à l'attaque, Suninen craque
Article précédent

ES1 & 2 - Tänak à l'attaque, Suninen craque

Article suivant

Ogier : "J’ai pris des risques mais cela a payé"

Ogier : "J’ai pris des risques mais cela a payé"
Charger les commentaires