ES4 & 5 - Ogier fonce sur la tête, Neuville sombre

Sébastien Ogier a profité de son meilleur temps dans l'ES5 pour revenir à 2"8 de la première place détenue par Kalle Rovanperä. À l'image d'Elfyn Evans trahi par sa transmission, Thierry Neuville a sombré au classement général à cause de problèmes de direction assistée.

ES4 & 5 - Ogier fonce sur la tête, Neuville sombre

Considéré lors de ses dernières apparitions en WRC comme l'épreuve la plus difficile de la saison, le Rallye de l'Acropole s'est rappelé à ses bons souvenirs, en se montrant intraitable pour son retour au calendrier mondial après huit ans d'absence.

En cinq spéciales, plusieurs pilotes du WRC ont perdu tout espoir de briller ce week-end. À commencer par Elfyn Evans ! Touché par des problèmes de transmission, le Gallois a parcouru l'ES3 (19,40 km) avec sa boîte de vitesses bloquée sur le sixième rapport. Sans passage par l'assistance, il n'a pas réussi le miracle de régler le problème seul et s'est vu contraint de poursuivre la journée au ralenti, sur le troisième rapport cette fois... 

À égalité avec Evans au championnat avant d'arriver en Grèce, Thierry Neuville avait également de grosses attentes après sa victoire à Ypres. Capricieuse, la direction assistée de sa i20 Coupe WRC en a décidé autrement en l'immobilisant 24 minutes dans la zone de changement de pneus avant l'ES4 (4 minutes de pénalité). Sans cette précieuse assistance, le Belge s'est donc offert une épuisante séance de musculation sur ces routes défoncées dans l'ES4 avant de régler, avec les moyens du bord, le problème sur la liaison suivante.

Les ennuis d'Evans et de Neuville ont forcément fait un heureux, Sébastien Ogier. Malgré sa première position sur la route, le Gapençais a plus souvent regardé devant lui ce vendredi que derrière. Grâce à une performance remarquable, il a réussi à se maintenir sur le podium au moment où ses deux principaux rivaux pour le titre ont sombré tour à tour. Grâce à son second scratch du week-end dans l'ES5, il a même fait mieux en reprenant la deuxième place à Tänak tout en recollant à seulement 2"8 de son coéquipier Kalle Rovanperä, toujours en tête.

Les faits de course aux avant-postes ont également permis à Adrien Fourmaux de grimper dans la hiérarchie. Sur des routes qu'il découvre ce week-end, le Français a accru sa marge dans le top 5 grâce au tête-à-queue de son coéquipier Gus Greensmith (ES5). En bonne position pour viser le top 10, Pierre-Louis Loubet a quant à lui perdu près de trois minutes à la suite d'une crevaison dans l'ES4.

Lire aussi :

La journée se termine avec la spéciale d'Elatia programmée à partir de 16h40 (en France). Le Rallye de l'Acropole est à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la journée

ES2 : Estonia O. Tänak

ES3 : Finland K. Rovanperä

ES4 : Finland K. Rovanperä

ES5 : France S. Ogier

Greece Rallye de l'Acropole - Classement après l'ES5

partages
commentaires
ES2 & 3 - Rovanperä prend les devants, Evans déjà au ralenti
Article précédent

ES2 & 3 - Rovanperä prend les devants, Evans déjà au ralenti

Article suivant

ES6 - Rovanperä leader, le podium en quatre secondes

ES6 - Rovanperä leader, le podium en quatre secondes
Charger les commentaires