ES5 & 6 - Evans termine la première journée en leader

partages
commentaires
ES5 & 6 - Evans termine la première journée en leader
Par :
29 mars 2019 à 16:50

Le pilote M-Sport a reçu un temps intermédiaire équivalent à celui d'Ott Tänak, son plus proche poursuivant au général, dans l'ES6, après avoir concédé du terrain derrière Kris Meeke au ralenti, et conserve donc la tête au classement général.

En signant dans Valinco (ES5 – 25,94 km) son troisième scratch du rallye, et le deuxième en autant de spéciales cet après-midi, Elfyn Evans avait porté son avance à 5''3 sur Tänak. Un peu plus tard dans Alta-Rocca, dernière spéciale du jour (ES6 – 17,6 km), il rendait 2"5 à la Toyota au deuxième et dernier intermédiaire, quand il s'est retrouvé bloqué derrière l'autre Yaris d'un Kris Meeke au ralenti en raison d'un problème de suspension dû à un choc contre une bordure dans l'ES5.

Après avoir fini par dépasser son adversaire sur une portion de route un peu plus large, Evans a terminé cette ES6 à 11"7 du plus rapide, Thierry Neuville, et 10"4 de Tänak. Il rétrogradait donc virtuellement de la première à la troisième place, à 5"9 de Tänak – qui a dit avoir été prudent cet après-midi en raison d'un petit souci d'amortisseur à l'avant – et 0"6 de Neuville respectivement.

Lire aussi:

"Je connais bien Kris, il ne ferait pas cela volontairement", a réagi Evans au point stop. Et d'ajouter, après avoir échangé quelques mots avec Meeke venu s'excuser auprès de lui : "J'espère juste que les choses seront remises dans le bon ordre."

La décision des organisateurs n'a en effet pas tardé à tomber : Evans s'est donc vu attribuer le même chrono que Tänak, à 1"3 de Neuville, dans cette ES6 et l'écart est resté stable entre eux au général.

Troisième à 5"3 du leader, le Belge, qui se sentait mieux sur cette fin d'étape et a signé son premier scratch du rallye même s'il a dit avoir manqué de grip, précède désormais son équipier Dani Sordo, en manque de rythme cet après-midi, de 16"3. Un Teemu Suninen impressionnant, sur la deuxième Ford M-Sport, complète toujours le top 5 à 4"8 de l'Espagnol et 5"4 devant Sébastien Ogier.

Du sous-virage pour Ogier

Pour expliquer son niveau de performance décevant de ce vendredi, le Français a évoqué une première fois, à l'arrivée de l'ES5, un important sous-virage sur sa Citroën – avant d'enfoncer le clou au point stop de la suivante en déclarant : "Je dois trouver une solution pour faire tourner cette voiture. C'était une journée très difficile."

Ogier est cependant remonté à la sixième place au général, en dépassant son équipier Esapekka Lappi – qui déplore mais ne s'explique pas son manque de rythme – et à la faveur d'une crevaison de Jari-Matti Latvala qui a coûté trois minutes au Finlandais de Toyota dans l'ES5.

Ayant travaillé sur le set-up de sa Hyundai après avoir perdu deux minutes le matin dans un choc contre une bordure qui avait provoqué la casse d'une biellette de direction, Sébastien Loeb s'est senti plus à l'aise l'après-midi. Dépassant tout le contingent des R5 qui le précédait, il est remonté à la neuvième place mais à près de deux minutes et demie du leader.

Aidés par les malheurs des Toyota de Latvala et Meeke (qui a perdu lui aussi près de trois minutes sur l'ensemble des cinquième et sixième spéciales), Éric Camilli et Yoann Bonato, séparés de vingt secondes pile aux deux premières places du WRC2, complètent le top 10 général. À une minute environ des deux Français, Kalle Rovanperä mène un WRC2 Pro bien maigrelet sur sa Škoda.

Deux boucles de trois spéciales seront aussi au programme de la deuxième étape, samedi, la plus longue du rallye puisque représentant près de la moitié du kilométrage total de l'épreuve. 

Classement après ES6/14

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

Ford M-Sport RC1 1h09'39"6
2

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Toyota RC1

4"5

4"5

3

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

Hyundai RC1

9"8

5"3

4

Spain Dani Sordo

Spain Carlos del Barrio

Hyundai RC1

26"1

16"3

5

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

Ford M-Sport RC1

30"9

4"8

6

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

Citroën RC1

36"3

5"4

7

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

Citroën RC1

46"3

10"0

8

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

Hyundai RC1

2'27"9

1'41"6

9

France Éric Camilli

France F.-X. Buresi

Volkswagen RC2

2'41"9

18"5

10

France Yoann Bonato

France Benjamin Boulloud

Citroën RC2

3'01"9

20"0

 

 
Article suivant
ES4 - Evans reprend l'avantage

Article précédent

ES4 - Evans reprend l'avantage

Article suivant

LIVE WRC - Suivez le Tour de Corse en direct

LIVE WRC - Suivez le Tour de Corse en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Tour de Corse
Auteur Jean-Philippe Vennin
Soyez le premier à recevoir toute l'actu