WRC
04 sept.
Prochain événement dans
28 jours
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
83 jours
19 nov.
Prochain événement dans
104 jours

ES6 - Scratch pour Ogier et Mikkelsen, fini pour Meeke

partages
commentaires
ES6 - Scratch pour Ogier et Mikkelsen, fini pour Meeke
Par :
1 oct. 2016 à 10:21

Les deux pilotes Volkswagen se sont partagé le meilleur chrono de la seconde spéciale de la boucle matinale en Corse, le Norvégien se rapprochant un peu plus de Thierry Neuville pour la deuxième place du général.

Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Volkswagen Polo R WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo R WRC, Volkswagen Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo R WRC, Volkswagen Motorsport
Craig Breen, Scott Martin, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Éric Camilli, Benjamin Veillas Ford Fiesta RS WRC, M-Sport World Rally Team
Elfyn Evans, Craig Parry, M-Sport Ford Fiesta R5
Jan Kopecky Jan, Pavel Dresler, Skoda Fabia R5, Skoda Motorsport

Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen, qui étaient les deux premiers à s'élancer dans la spéciale, ont parcouru les 30,80 km de Novella-Pietralba 1 (ES6) en 18’26”2. Le Français pensait pourtant perdre un peu de temps, expliquant à l'arrivée que ça peut être le cas quand on n'attaque pas et qu'il avait cela sous contrôle pour l'instant.

Mikkelsen, qui s'était emparé de la troisième place du général aux dépens de Jari-Matti Latvala à l'issue de la spéciale précédente, a repris une seconde à Thierry Neuville, auteur du troisième chrono dans cette ES6 devant son équipier Dani Sordo, pour revenir à 5”4 du mieux placé des pilotes Hyundai. Et il compte désormais 14”8 d'avance sur son équipier finlandais.

On a heurté quelque chose une paire de fois à l'intérieur et craint d'avoir crevé mais tout était OK”, a expliqué le Norvégien. “On a vu quelques vaches à l'entrée d'un virage aveugle et on s'attendait au pire. Mais on est restés pied au plancher et tout a bien été.”

Meeke abandonne

Le mieux placé pour battre les deux Volkswagen était sans doute Kris Meeke, auteur du meilleur temps dans l'ES5 et roulant sans pression ni au championnat, ni au classement du rallye après avoir perdu deux minutes et demie vendredi après-midi sur une crevaison. Mais le pilote Citroën a heurté un arbre seulement 400 mètres après le départ et l'équipage, indemne, qu'il forme avec Paul Nagle a dû abandonner.

L'équipier de Meeke chez Abu Dhabi World Rally Team, Craig Breen, a signé le sixième chrono, derrière Latvala, sur la seconde DS3 WRC de PH Sport. L'Irlandais a avoué que cela n'avait pas été facile, roulant pour la première fois à fond dans une WRC et sur les routes corses...

Camilli pas content

Si son équipier chez M-Sport, Mads Østberg, s'est dit satisfait de ses progrès ce matin bien qu'ayant encore concédé un peu plus de 20 secondes, Éric Camilli, lui-même à 6”2 du Norvégien, ne cachait pas sa déception au point stop. “Je pensais qu'on était rapides mais le chrono est complètement à l'opposé”, a réagi le Niçois, toujours septième du général entre les Hyundai de Hayden Paddon et Sordo retardé lui aussi par une crevaison vendredi. “Je ne comprends pas.”

Autre pilote M-Sport, mais sur une Fiesta R5, Elfyn Evans a concédé 4”2 à Jan Kopecky et sa Skoda dans l'ES6. Mais le Gallois, qui devance Østberg au général, conserve 16”4 d'avance sur le Tchèque.

Soucis pour les Hyundai

Kevin Abbring, qui a crevé dans l'ES6, a perdu deux places au profit des DS3 de Yoann Bonato et Bryan Bouffier, et se retrouve cinquième de la catégorie sur sa nouvelle Hyundai devant la Skoda de Julien Maurin. L'autre i20 R5 de Stéphane Sarrazin, après les coupures moteur de l'ES5, a cette fois forcé le pilote Toyota en Endurance et Venturi en Formule E à rouler avec une boîte de vitesses en mode manuel.

Laurent Pellier conserve la tête du WRC3 et du Junior WRC avec cinq secondes d'avance sur Yohan Rossel, 32”5 sur Martin Koci (meilleur temps de l'ES6) et 43”7 sur Simone Tempestini (meilleur temps de l'ES5).

La boucle de l'après-midi, qui reprendra les deux mêmes spéciales que celle du matin, débutera à 15h20.

 
ES5 - Ogier gère, les Citroën sonnent la charge

Article précédent

ES5 - Ogier gère, les Citroën sonnent la charge

Article suivant

ES7 - Neuville consolide sa deuxième place

ES7 - Neuville consolide sa deuxième place
Charger les commentaires