ES7 & 8 - Ogier conclut la première étape en tête

Sébastien Ogier a terminé la journée avec 9”5 d’avance sur Jari-Matti Latvala après avoir signé sept meilleurs temps sur les huit spéciales du jour. Mais le plus dur reste à venir.

Ogier n’a laissé le commandement du rallye à son équipier chez Volkswagen que le temps de deux spéciales : la troisième, dans laquelle le Finlandais a réalisé son unique scratch du jour, et la quatrième.

Il a ensuite repris son bien dans l’ES5 avant de porter son avance à 4”7 à l’arrivée de l’ES6 et de la doubler, au dixième de seconde près, après l’ES7. Il a ajouté un petit dixième dans l’ES8 pour terminer avec 9”5 d’avance.

Il y a longtemps que je n’avais pas dû attaquer autant sur l’asphalte. Jari-Matti est lui aussi très rapide.

Sébastien Ogier

“J’ai eu un après-midi génial,” a déclaré Ogier à l’arrivée du dernier secteur chrono de la journée. “Il y a longtemps que je n’avais pas dû attaquer autant sur l’asphalte. Jari-Matti est lui aussi très rapide. Et il n’est pas loin derrière, il va donc falloir continuer.”

De son côté, Latvala a laissé planer le doute sur ses intentions pour la suite du rallye. Attaquer ou assurer ?

“Je n’ai pas encore décidé,” a-t-il étonnamment affirmé. ”Je n’avais pas le meilleur feeling cet après-midi et Seb a très bien conduit.”

Citroën derrière Hyundai et Ford

L’équipe Volkswagen semble bien partie pour remporter enfin son rallye national, dans lequel elle a connu deux échecs en 2013 et 2014, car Andreas Mikkelsen est un solide 3e du classement, après avoir occupé cette place – derrière ses deux équipiers – lors des sept premières spéciales.

Kris Meeke a été le premier à signer un 3e temps ex æquo avec lui, dans l’ES3, puis Elfyn Evans et Dani Sordo ont tous deux devancé la troisième Polo dans l’ES8.

Meeke a longtemps occupé une belle 4e place, et la 1ère des non-Volkswagen, avant de commettre une nouvelle erreur et de sortir de la route dans l’ES6. Les deux dernières spéciales ont été un calvaire pour lui et cela ne va pas arranger ses affaires vis-à-vis de son équipe...

Stéphane Lefebvre convaincant

Le bilan n’est pas beaucoup plus flatteur pour Mads Østberg, toute la journée loin du compte même s’il se disait plutôt content de lui...

Ça va plutôt bien, en revanche, chez Hyundai car Dani Sordo et Thierry Neuville pointent aux 4e et 5e rangs après s’être échangé leurs positions lors des trois dernières spéciales. De leur côté, Elfyn Evans et Ott Tänak ont connu une journée sans histoire sur les Ford M-Sport dans des conditions rendues difficiles en raison de la terre déposée sur la route par les voitures.

Ils précèdent la troisième Hyundai de Hayden Paddon et la troisième Citroën de Stéphane Lefebvre. Celui-ci a connu une bonne première journée en WRC, puisqu’il pointe dans le top 10 et a signé notamment un 6e chrono dans l’ES5.

“La première journée de ma carrière en WRC a été très bonne,” a déclaré Lefebvre, “même si nous étions un peu moins à l’aise entre les vignes.”

Robert Kubica, qui avait encaissé une pénalité de cinq minutes suite à un changement de moteur avant le départ sur sa Fiesta, se maintenait dans le top 10 “théorique” avant de sortir de la route dans l'ES7.

Jan Kopecky caracole en tête du WRC2 en ayant réalisé tous les scratchs du jour mais il représente désormais l’unique chance de victoire de Skoda suite aux abandons d’Esapekka Lappi (sorti dans l’ES2) et d’Armin Kremer (mécanique) ainsi qu’au retard pris par Nasser Al-Attiyah dans une sortie de route dès l’ES1.

Quant au duel des Porsche entre François Delecour et Romain Dumas en R-GT, il a tourné court avec deux sorties de route du Nordiste (ES2 et ES7) qui a aussi traîné un problème de différentiel.

La deuxième étape débutera samedi matin à 7h34 et comptera neuf épreuves spéciales sur les routes en béton du camp militaire de Baumholder, avec notamment deux passages dans Panzerplatte Lang (45,61 km).

Le plus dur reste donc à venir... Et il sera à suivre en direct commenté sur Motorsport.com.

Classement après l'ES8/21

 Pilote
Copilote
VoitureCat.

Diff. 1er

& préc.

1 S. Ogier
J. Ingrassia
VW Polo R WRC RC1 1:19:13.5
2 J. Latvala
M. Anttila
VW Polo R WRC RC1 +9.5
+9.5
3 A. Mikkelsen
O. Fløene
VW Polo R WRC RC1 +34.9
+25.4
4 D. Sordo
M. Marti
Hyundai i20 WRC RC1 +1:06.8
+31.9
5 T. Neuville
N. Gilsoul
Hyundai i20 WRC RC1 +1:08.7
+1.9
6 E. Evans
D. Barritt
Ford Fiesta RS WRC RC1 +1:22.1
+13.4
7 O. Tänak
R. Mölder
Ford Fiesta RS WRC RC1 +1:27.8
+5.7
8 H. Paddon
J. Kennard
Hyundai i20 WRC RC1 +1:31.4
+3.6
9 M. Østberg
J. Andersson
Citroën DS3 WRC RC1 +1:35.4
+4.0
10 S. Lefebvre
S. Prévot
Citroën DS3 WRC RC1 +2:27.3
+51.9
11 K. Abbring
S. Marshall
Hyundai i20 WRC RC1 +3:48.1
+1:20.8
12 M. Prokop
J. Tomanek
Ford Fiesta RS WRC RC1 +3:48.6
+0.5
13 J. Kopecky
P. Dresler
Skoda Fabia R5 RC2 +4:07.2
+18.6
14 C. Breen
S. Martin
Peugeot 208 T16 R5 RC2 +5:29.8
+1:22.6
15 E. Camilli
B. Veillas
Ford Fiesta R5 RC2 +5:44.1
+14.3
16 Q. Giordano
V. Sarreaud
Citroën DS3 RRC RC2 +6:46.1
+7.9
17 J. Melicharek
E. Melicharek
Ford Fiesta RS WRC RC1 +7:05.7
+19.6
18 T. Suninen
M. Markkula
Citroën DS3 R3T RC3 +7:56.8
+51.1
19 R. Dumas
D. Giraudet
Porsche 911 GT3 RGT +8:02.3
+5.5
20 N. Al-Attiyah
M. Baumel
Skoda Fabia R5 RC2 +8:45.7
+43.4
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Type d'article Rapport d'étape
Tags latvala, lefebvre, neuville, ogier, sordo, volkswagen