ES8, 9, 10 – Kris Meeke à l’abordage!

On n’arrête plus Kris Meeke, semble-t-il, depuis sa victoire en Argentine. Avec deux meilleurs temps à son actif sur les trois épreuves spéciales de la première boucle, le Nord-Irlandais de Citroën a quasiment réduit de moitié son retard sur Jari-Matti Latvala au milieu de la deuxième étape du Rallye du Portugal. Le pilote de la DS3 WRC s’est classé 4e derrière les trois Volkswagen Polo R WRC officielles dans la première spéciale, et elles ont terminé groupées derrière lui lors des deux suivantes.

Latvala conserve cependant la tête avec 6”1 d’avance sur Meeke, 15”3 sur Andreas Mikkelsen qui a un peu perdu de sa superbe par rapport à hier, et 19”1 sur Sébastien Ogier qui se rapproche lentement mais sûrement et met désormais la pression sur son équipier norvégien.

Derrière le quarté de tête désormais regroupé en moins de 20 secondes, donc, Ott Tänak poursuit son solide parcours sur sa nouvelle Ford Fiesta WRC. Son équipier Elfyn Evans, en revanche, a été comme hier arrêté dès la première spéciale, cette fois après avoir heurté un rocher. C’est pire encore pour Thierry Neuville : le Belge est parti en tonneau dans cette même première spéciale sur sa Hyundai et a dû abandonner.

En WRC2, les nouvelles Skoda R5 officielles ont signé trois doublés en trois spéciales et se rapprochent à grands pas de Nasser Al-Attiyah qui limite les dégâts sur sa Fiesta RRC.

Reprise des hostilités, avec les trois même spéciales au programme, à 15h39 heure française.

 

ES8 : Baião 1 (18,57 km)

Spéciale marquée par le tonneau de Neuville après 2,9 km. La Hyundai, posée sur le côté et au milieu de la route, gêne celle de Sordo qui doit s’arrêter quelques secondes avant qu’elle ne soit dégagée. Devant, on reprend les bonnes habitudes : triplé Volkswagen pour cette première spéciale de la journée. Mikkelsen précède Ogier de 0”6 seulement mais Latvala est à 6”1. Le premier dit avoir été peut-être un peu trop prudent au début, avant de trouver un meilleur rythme. Le deuxième, 3e sur la piste derrière Al Qassimi et Bertelli (Evans, qui ouvrait la route, a heurté une pierre est s’est immobilisé au 5e km), trouve beaucoup de poussière sur sa route. Et le troisième s’est loupé à une jonction, ceci expliquant l’écart avec ses équipiers. Meeke, 4e, rend 6”4 à Mikkelsen et repasse derrière lui au général. “J’ai fait un bon temps, mais le sien est carrément bon!”, dit-il. Paddon, 5e, dit pourtant ne pas avoir trouvé le bon rythme.

Au classement général, Ogier remonte à la 4e place à 20”4 de Latvala. Mikkelsen et Meeke sont intercalés.

En WRC2, les deux nouvelles Skoda Fabia R5 de Lappi et Tidemand font les meilleurs temps mais Al-Attiyah (Ford Fiesta RRC) reste en tête.

 

ES9 Marão 1 (26,30 km)

Meilleur chrono pour Kris Meeke qui reprend la 2e place à Mikkelsen pour 0”2. Il précède les trois Polo (Latvala à 2”2, Ogier à 1”4, Mikkelsen à 1”7) au classement de la spéciale. Le Nord-Irlandais s’est pourtant fait une frayeur au 12e km sur une erreur de note : “On aurait dû arriver sur le 4e rapport plutôt que le 5e. Ce sont des choses qui arrivent sur des spéciales qu’on ne connaît pas.” Les pilotes rapportent que les spéciales d’aujourd’hui sont plus glissantes. Ostberg, 5e, est davantage satisfait de son rythme que dans la première spéciale. “La voiture bouge sur ses pneus et je n’aime pas ça,” confirme Sordo, 8e derrière Paddon et Kubica. C’est pire pour Tänak, 9e, qui a opté pour les plus durs : “Ça glisse autant qu’au Monte-Carlo,” assure-t-il.

Au général, Latvala précède Meeke de 11”2, Mikkelsen de 11”4 et Ogier de 21”8. Suivent Tänak, Sordo, Ostberg, Paddon, Kubica et Prokop.

Al-Attiyah est toujours en tête du WRC2, désormais devant les deux Skoda de Lappi (nouveau temps scratch) et Tidemand.

 

ES10 Fridão 1 (37,67 km)

La plus longue spéciale du rallye donne à Kris Meeke une nouvelle occasion de briller : meilleur temps pour le pilote Citroën devant les trois Polo d’Ogier à 2”4, Latvala à 5”1 (pneu à plat après avoir heurté une pierre à 7 km de l’arrivée) et Mikkelsen à 9”0. Il n’est pas surpris, considérant avoir fait un meilleur choix de pneus que ses rivaux.

Au général, Latvala n’a plus que 6”1 d’avance sur Meeke, auquel Mikkelsen rend désormais 9”8 – se retrouvant même sous la menace d’Ogier à 3”6 de lui.

Encore un doublé des Skoda R5 en WRC2, toujours dans le même ordre. Tidemand est désormais à 13”6 de la Fiesta RRC d’Al-Attiyah. Derrière l’autre Fabia de Lappi, Stéphane Lefebvre (DS3 R5) et Julien Maurin (Fiesta R5) sont 4e et 5e. Les autres Ford d’Al-Kuwari et Kruuda ont été retardées.

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Kris Meeke , Jari-Matti Latvala , Sébastien Ogier , Thierry Neuville , Pontus Tidemand , Esapekka Lappi
Type d'article Résumé de spéciale
Tags portugal, rallye, wrc