ES8 & 9 - Sordo creuse un peu plus l'écart sur Ogier

partages
commentaires
ES8 & 9 - Sordo creuse un peu plus l'écart sur Ogier
Par : Jean-Philippe Vennin
15 oct. 2016 à 07:54

Les deux premières spéciales sur asphalte du Rallye de Catalogne, en majorité sèches, ont été remportées par Jari-Matti Latvala qui a cependant perdu vendredi toute chance de bien figurer au classement général.

Reparti en Rally2 mais à plus de 20 minutes après ses mésaventures de la première étape, où il avait endommagé une suspension dans l'ES5, le Finlandais de Volkswagen ne pourra suivre que de loin la lutte entre ses équipiers Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen d'un côté, les pilotes Hyundai de l'autre.

Justement, en signant le deuxième chrono de l'ES9 (Alcover-Capafonts 1 - 19,93 km), seconde spéciale du jour, six dixièmes devant Ogier après ne lui avoir rendu qu'un dixième au terme de la précédente (Vilaplana - 6,28 km), Dani Sordo a porté son avance à 17”5 sur le Français.

Sordo avait déploré un peu de sous-virage dans l'ES8, mais moins que Thierry Neuville qui avait qualifié sa Hyundai d'inconduisible, se plaignant de patinage et de sous-virage à l'accélération en sortant des virages lents notamment.

Toujours quatrième du classement général, le Belge pointe désormais à 13”7 de Mikkelsen, troisième, lui-même à 17”5 d'Ogier. Il précède un autre de ses compagnons de team, Hayden Paddon, de 6”7.

Crevaison pour Meeke

La matinée n'a pas très bien commencé pour les Citroën d'Abu Dhabi Total World Rally Team puisqu'après avoir signé le deuxième temps de l'ES8 à deux dixièmes de Latvala, Kris Meeke à perdu près d'une demi-minute dans la suivante en raison d'une crevaison à l'avant-droit. Et c'est à peu près le même écart que son équipier Craig Breen avait encaissé dans la première spéciale du jour, en raison de la casse d'un arbre de transmission (sa DS3 se retrouvant avec les seules roues arrière motrices). Pire, après une séance de mécanique sur le parcours de liaison, l'Irlandais n'a pas été en mesure de se présenter à l'heure pour le départ de la seconde dans laquelle il a encore perdu une minute et demie sur les plus rapides.

Devancé par son équipier chez M-Sport, Mads Østberg, dans l'ES8 avec des notes trop lentes d'après lui, Éric Camilli s'est montré plus rapide que le Norvégien dans l'ES9. Il est remonté à la neuvième place du classement général, derrière une autre Fiesta pilotée par Ott Tänak, suite aux ennuis de Breen alors que Kevin Abbring, sur la quatrième Hyundai (une version 2015 celle-là) est de retour dans le top 10 dont l avait été exclu au terme de la dernière spéciale de vendredi.

Dans la catégorie WRC2, en se montrant trois secondes plus rapide dans l'ES8que Pontus Tidemand, Jan Kopecky est revenu en tête du général ex æquo avec son équipier chez Skoda Motorsport. Il l'a ensuite devancé de 2”7 dans l'ES9 pour se retrouver seul leader.

Les deux autres spéciales au programme de ce samedi matin débuteront à 10h21 et 11h03.

 
Prochain article WRC
ES10 & 11 - Ogier revient à grandes enjambées

Previous article

ES10 & 11 - Ogier revient à grandes enjambées

Next article

ES7 - Sordo leader au terme de la première étape

ES7 - Sordo leader au terme de la première étape

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Pilotes Dani Sordo , Sébastien Ogier
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale