ES8 à 10 - Ogier nouveau leader, Lefebvre accidenté

Le leader du Championnat est désormais également celui du Rallye d'Allemagne après avoir dominé le premier passage dans le juge de paix du rallye, qui a été interrompu par une sortie de route de Stéphane Lefebvre.

ES8 à 10 - Ogier nouveau leader, Lefebvre accidenté
Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
Stéphane Lefebvre, Gabin Moreau, Citroën DS3 WRC
Stéphane Lefebvre

Sébastien Ogier, qui comptait deux dixièmes de retard sur Andreas Mikkelsen au terme de la boucle matinale, s'était déjà emparé du commandement avec le même écart en sa faveur après le premier passage dans la courte spéciale d'Arena Panzerplatte (ES8 - 2,87 km) avant de le rétrocéder à son coéquipier pour trois dixièmes au terme du second passage (ES9).

Sur les 40,80 km de Panzerplatte Lang, haut lieu du rallye avec ses sept types de revêtement différents et ses 96 carrefours, le Français, en 23’09”8, a dominé son équipier chez Volkswagen de 13”5 pour prendre cette fois nettement la tête du rallye avec 13”2 d'avance.

“Une fois encore, je me suis trompé dans le choix des pneus !” a pourtant assuré Ogier au point stop. “C'était plus sec que je ne m'y attendais. J'ai fait ce que j'ai pu avec les pneus que j'avais.”

Si le Champion du monde en titre était parti avec trois pneus tendres et trois durs dans sa Polo, Mikkelsen disposait quant à lui de quatre tendres et deux durs dans la sienne. Un choix a priori plus indiqué mais qui n'a pas payé, loin s'en faut.

“J'avais une monte croisée, ce qui entraînait du survirage dans un virage et du sous-virage dans le suivant”, a expliqué le Norvégien. ”Pas le choix parfait.”

Sordo revient sur Neuville

Troisième du général à 15”4 de Mikkelsen au départ de la spéciale, Thierry Neuville lui a d'abord repris régulièrement du temps tout en maintenant ses chronos très près de ceux d'Ogier. Mais le Belge a perdu du temps sur la fin de la spéciale, terminant troisième à 11”7 du Français et 1”8 seulement devant le Norvégien.

“On a perdu la direction assistée quatre kilomètres avant l'arrivée”, a-t-il expliqué. “La voiture était inconduisible sur ces routes. On a de la chance d'être là.”

Entre Ogier et Neuville au classement de la spéciale s'est intercalé Dani Sordo, qui a rendu 1”5 au premier et repris 1”2 au second pour revenir à 1”6 de lui au classement général.

L'Espagnol avait déjà profité d'une erreur de son équipier chez Hyundai, qui était parti dans l'herbe après avoir manqué un freinage dans l'ES8 et avait perdu “cinq ou six secondes” dans l'incident, pour le devancer de 5”8 et réduire l'écart à une demi-seconde. Puis il avait lui-même calé au départ de l'ES9, y laissant “au moins trois secondes”.

Lefebvre accidenté

Hayden Paddon, Ott Tänak et Mads Østberg, auteurs respectivement des cinquième, sixième et septième chronos, sont les trois seuls autres pilotes à avoir parcouru l'intégralité de la spéciale, neutralisée après la sortie de route de Stéphane Lefebvre.

Sur ce parcours quasiment entièrement sec, Lefebvre, seul pilote ayant embarqué quatre pneus durs, avait un beau coup à jouer sur sa Citroën. Après avoir signé le premier puis le deuxième chrono (derrière Latvala) dans l'ES8 et l'ES9, il détenait le cinquième temps au premier intermédiaire derrière Ogier, Neuville, Sordo et Mikkelsen mais il est parti à la faute au 13e kilomètre.

Une équipe médicale a été dépêchée sur place, l'organisation indiquant que Lefebvre et son copilote Gabin Moreau avaient tous deux été blessés. Motorsport.com publiera de nouvelles informations dès qu'elles auront été rendues disponibles.  

 
partages
commentaires
ES6 & 7 - Ogier revient à deux dixièmes de Mikkelsen
Article précédent

ES6 & 7 - Ogier revient à deux dixièmes de Mikkelsen

Article suivant

Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau blessés

Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau blessés
Charger les commentaires