ES8 - Problème pour Neuville, Ogier prend la tête

partages
commentaires
ES8 - Problème pour Neuville, Ogier prend la tête
Par : Jean-Philippe Vennin
15 sept. 2018 à 07:09

Le Championnat du monde des Rallyes a connu un moment important dans la première spéciale de ce samedi en Turquie, Thierry Neuville ayant perdu beaucoup de temps alors qu'il occupait la tête de l'épreuve.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Mads Ostberg, Torstein Eriksen, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC

Le leader du championnat était le plus rapide dans la spéciale de Yeşilbelde (ES8), la plus longue du jour et deuxième plus longue du rallye avec ses 34,24 km. Aux deux tiers du parcours, il avait quatre secondes d'avance sur Sébastien Ogier, son dauphin au championnat et en Turquie qu'il ne devançait que de trois dixièmes de seconde au terme de la première étape.

Lire aussi :

Les images de la caméra embarquée ont alors montré l'amortisseur avant gauche transperçant le capot moteur de la Hyundai. Le Belge s'est traîné jusqu'à l'arrivée, qu'il a atteint avec plus de trois minutes et demie de retard sur Ogier, puis s'est immobilisé pour tenter de réparer la suspension.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé. Quelque chose a cassé", a indiqué Neuville au point stop. Et de préciser aussitôt : "On n'a rien touché. Ce n'est pas de chance, vraiment pas de chance."

Lire aussi :

Auteur du meilleur chrono, Ogier est le nouveau leader avec 25''5 d'avance sur l'autre Hyundai d'Andreas Mikkelsen, qui a décroché dans cette spéciale avant laquelle il ne comptait que 2''3 d'avance sur le pilote de la Ford.

"Je crois qu'on a fait une bonne spéciale", a déclaré le Français, qui comptait 23 points de retard sur Neuville avant ce rallye. "J'ai eu du mal à avoir du grip, j'avais l'impression d'être tout le temps très lent, sans traction. On attaque, c'est sûr, mais le balayage est encore très important aujourd'hui, alors c'est bien de partir derrière."

Problème pour Østberg

Derrière les deux premiers, Jari-Latvala et Ott Tänak, ce dernier auteur du deuxième chrono de l'ES8, ne sont plus séparées que de 8''2 – mais les deux Toyota pointent à 45"9 et 54"1 du leader respectivement. À noter que Mads Østberg, reparti tout comme Elfyn Evans en Rally2 ce matin, a quant à lui renoncé une nouvelle fois avec un problème mécanique sur sa Citroën.

Prochain article WRC
Ogier surpris d'être aussi bien placé vendredi soir

Previous article

Ogier surpris d'être aussi bien placé vendredi soir

Next article

ES9 - Après Neuville, Ogier frappé à son tour !

ES9 - Après Neuville, Ogier frappé à son tour !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Turquie
Catégorie Étape 2
Pilotes Sébastien Ogier , Thierry Neuville
Équipes M-Sport , Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale