ES7 & 8 - Suninen fragile leader au terme de la première étape

partages
commentaires
ES7 & 8 - Suninen fragile leader au terme de la première étape
Par :
15 févr. 2019 à 17:48

Même s'il a rencontré un problème sur la fin, le jeune pilote M-Sport Ford a conservé de justesse le commandement à l'issue des deux dernières spéciales du jour. Jari-Matti Latvala est pour sa part sorti dans un mur de neige avec sa Toyota.

Après que Suninen a rendu six dixièmes de seconde à Latvala dans l'ES7 de Röjden (remportée comme l'ES5 par son équipier Elfyn Evans), pour conserver cinq secondes d'avance sur le pilote Toyota, tout s'est joué dans la dernière spéciale du jour très glissante avec des pneus ayant perdu pas mal de clous : celle de Torsby, qui fera également office de Power Stage pour terminer le rallye, dimanche en début d'après-midi.

Lire aussi :

C'est d'abord l'aîné des deux Finlandais qui, bien qu'il dispute son 197e rallye en WRC – nouveau record –, s'est laissé surprendre en début de parcours. Restés plantés dans un mur de neige, Latvala et son copilote Miikka Anttila ont même sorti les pelles pour dégager leur Yaris, mais ont terminé avec plus de vingt minutes de retard et leur équipe a choisi de les faire abandonner pour repartir samedi en Rally2 avec de moins lourdes pénalités.

C'est ensuite le plus jeune, Suninen, qui a vu sa rampe de phares se relever puis commencer à se détacher, gênant sa visibilité dans cette spéciale disputée au crépuscule. Il n'y a ainsi réalisé que le huitième chrono à 11 secondes d'Ott Tänak, troisième de cette ES8 – remportée par l'étonnant Juha Huttunen et sa Škoda WRC2 privée –, pour en conserver seulement deux d'avance sur l'autre pilote Toyota au terme de cette première étape.

Neuville sur les talons de Loeb

Andreas Mikkelsen est désormais troisième sur sa Hyundai, à 17"8 de Suninen et 10"8 devant Elfyn Evans qui a signé deux scratchs cet après-midi (soit un total de quatre en sept spéciales pour M-Sport aujourd'hui) et gagné six positions par rapport à la mi-journée. Retardé par une faute dans l'ES5, Esapekka Lappi complète malgré tout le top 5 avec la seule Citroën présente à l'arrivée de l'étape, suite à l'abandon d'Ogier dans l'ES6.

Sébastien Loeb, après avoir gagné quant à lui trois positions dans l'ES7 qui l'a vu réaliser le deuxième chrono derrière Evans et ex æquo avec Latvala, se retrouve sixième devant Thierry Neuville à seulement 3''9. Celui-ci s'en sort bien après ses deux erreurs de l'ES5. Malgré des dégâts à l'avant de sa Hyundai et le fait d'ouvrir la route après le retrait d'Ogier, il s'est dit satisfait d'avoir une bonne position de départ pour samedi – et pense qu'un podium reste possible.

Les Polo font la loi chez les R5

Au volant de la troisième Toyota qui est devenue la deuxième avec les malheurs de Latvala, Kris Meeke a calé au départ de l'ES7 et perdu deux positions dans les deux dernières spéciales du jour. Mais il ne pointe qu'à trois dixièmes de seconde de Neuville et 11"1 de la cinquième place.

Pontus Tidemand est neuvième et Ole Christian Veiby complète le top 10 du général, en plus de mener le WRC2 devant l'autre Volkswagen Polo GTI R5 de son équipier Johan Kristoffersson (ils ont signé dans l'ordre inverse les neuvième et huitième chronos au scratch dans l'ES8). Quatrième des R5 derrière la Škoda de Jari Huttunen, Mads Østberg mène toujours le WRC2 Pro avec sa Citroën C3 R5, mais il n'a plus qu'une minute et demie d'avance sur Kalle Rovanperä et sa Fabia officielle qui les remontent à grandes enjambées.

Lire aussi :

Deux boucles de trois spéciales et deux super spéciales sont au programme de la deuxième étape, qui débutera samedi à 7h44 et sera à suivre en direct sur Motorsport.com, pour un total de 126,18 kilomètres chronométrés.

Classement après ES8/19

Pos.

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écart & 

intervalle

2

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

Ford M-Sport

RC1

1h11:05.3

3

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Toyota

RC1

2.0

2.0

3

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jæger

Hyundai

RC1

17.8

15.8

4

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

Ford M-Sport

RC1

28.6

10.8

5

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

Citroën

RC1

42.0

13.4

6

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

Hyundai

RC1

48.8

6.8

7

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

Hyundai RC1

52.7

3.9

8

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

Toyota

RC1

53.1

0.4

9

Sweden Pontus Tidemand

Norway Ola Fløne

Ford M-Sport

RC1

1:24.4

31.3

10

Norway Ole Christian Veiby

Sweden Jonas Andersson

 

 

Volkswagen 

RC2

2:39.7

24.5

Le classement complet est disponible ici.

Article suivant
ES6 - Ogier abandonne, Suninen prend la tête

Article précédent

ES6 - Ogier abandonne, Suninen prend la tête

Article suivant

ES9 à 11 - Tänak loin devant, Neuville remonte dans le classement

ES9 à 11 - Tänak loin devant, Neuville remonte dans le classement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Teemu Suninen
Équipes M-Sport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Be first to get
breaking news