ES9 & 10 - Latvala conclut avec 2"6 d'avance sur Ogier

Jari-Matti Latvala, déjà deux fois vainqueur de son rallye national en 2010 et 2014, a conclu en tête la première étape du Rallye de Finlande. Mais il ne compte que 2,6 secondes d’avance sur son équipier chez Volkswagen, Sébastien Ogier, qui l’avait précédé à cette position. Kris Meeke (Citroën) est un beau 3e devant l’autre DS3 WRC de Mads Østberg.

Si la boucle du matin a semblé réussir à Ogier, celle de l’après-midi a tourné en faveur de Latvala.

Leader après la super spéciale de jeudi soir (ES1), Ogier a perdu la tête dès la première de ce matin (ES2, remportée par Latvala) au profit de Kris Meeke (Citroën). Mais il l’a récupérée aussitôt après et a enchaîné quatre temps scratch qui lui ont permis de compter 4”6 d’avance après l’ES6.

Latvala a réduit l’écart dans l’ES7 où Kris Meeke a signé le meilleur chrono (le seul qui a échappé à l’un ou l’autre des deux pilotes Volkswagen). Puis il s’est emparé à son tour du commandemment au prix d’une superbe performance dans les presque 35 kilomètres d’Ouninpohja, véritable juge de paix de ce rallye dans lequel il a signé le 400e meilleur temps en spéciale de sa carrière en “Mondial” !

Je suis très content. L’après-midi s’est particulièrement bien passée pour moi, surtout Ouninpohja.

Jari-Matti Latvala

Le Finlandais a encore augmenté son avance d’une seconde pour la porter à 3”1 après la courte ES9, avant de rendre cinq dixièmes à Ogier auteur comme hier du meilleur temps dans la super spéciale.

Comme on peut le voir, les écarts sont toujours restés plutôt faibles...

Je suis très content,” a déclaré sans surprise Latvala. “L’après-midi s’est particulièrement bien passée pour moi, surtout Ouninpohja.”

Abandon définitif pour Mikkelsen

Une bonne journée pour moi, même si les passages de l’après-midi ont été plus difficiles en raison des voitures du rallye national qui ont laissé des traces pas très bonnes,” s’est satisfait Ogier de son côté. Des traces que Thierry Neuville a même qualifiées d’ornières... Le leader du Championnat espère en tout cas qu’une ou deux voitures reparties en Rally2 le précéderont samedi sur la route.

Ce ne sera en tout cas pas le cas d’Andreas Mikkelsen car derrière les deux duellistes de Volkswagen, la troisième Polo n’a pas été à la fête. Relativement peu performant dans les trois premières spéciales de la matinée, le Norvégien, 2e du Championnat avant le départ, est sorti de la route dans l’ES5 (pas de mal pour l’équipage) et ne pourra même pas repartir samedi en Rally2.

Parmi les autres malheureux du jour, on trouve Robert Kubica (Ford) et Hayden Paddon (Hyundai) qui ont tous deux abandonné – problème d’alternateur pour le premier, qui devrait être de retour demain, sortie de route également pour le second.

Les autres pilotes Hyundai n’ont pas eu la partie facile non plus : même si sa situation s’est améliorée dans l’après-midi, Thierry Neuville n’a jamais vraiment trouvé le rythme après sa sortie de route du shakedown, jeudi ; et Dani Sordo a vu une partie de son après-midi gâchée par un problème d’échappement.

Mais ce n’est rien par rapport au cauchemar vécu par ceux de Ford M-Sport : Ott Tänak et Elfyn Evans ont roulé depuis le milieu de la matinée avec de gros problèmes d’amortisseur pour l’un (suite à un choc avec un rocher) et de suspension arrière pour l’autre (après avoir tapé par l’arrière).

Une belle 3e place pour Kris Meeke

Cela va beaucoup mieux pour les Citroën. Kris Meeke a occupé les premières loges toute la journée et se maintenait en 3e position à moins de 10 secondes du leader, Latvala, quand il a reçu une pénalité de 10 secondes (suite à une erreur de pointage de son coéquipier). Son compagnon de team, Mads Østberg, ne termine finalement l’étape qu’à 10”1 de lui.

Le WRC2 a été totalement dominé par Esapekka Lappi, auteur de tous les meilleurs temps sur sa Skoda Fabia R5 qui semble devenir l’arme absolue dans cette catégorie. Mais derrière son équipier Pontus Tidemand, qui a perdu le contact en partant à la faute, Stéphane Lefebvre émerge à une belle 3e place pour sa première participation au volant d’une quatre roues motrices. À noter, en revanche, l’abandon de la Peugeot 208 T16 de Craig Breen sur un problème de moteur.

Un autre Français, Quentin Gilbert, occupe la tête en WRC3 devant Ole Christian Veiby. Une belle performance dans la mesure où le terrain est supposé plus favorable au Norvégien, avec qui il partage la tête au classement du Championnat. La Finlande pourrait être un tournant !

La première spéciale de la deuxième étape débutera demain samedi à 7h08. Comme celle qui vient de se terminer, elle sera à suivre en direct commenté sur Motorsport.com !

Rallye de Finlande 2015 - Classement après ES10/20

PosPilote
Copilote
VoitureCat.

Temps

Écart

1 J. Latvala
M. Anttila
Volkswagen Polo R WRC RC1 1h16:19.2
2 S. Ogier
J. Ingrassia
Volkswagen Polo R WRC RC1 +2.6

3 K. Meeke
P. Nagle
Citroën DS3 WRC RC1 +24.0

4 M. Østberg
J. Andersson
Citroën DS3 WRC RC1 +34.1

5 T. Neuville
N. Gilsoul
Hyundai i20 WRC RC1 +1:49.6

6 D. Sordo
M. Marti
Hyundai i20 WRC RC1 +1:52.3

7 J. Hanninen
T. Tuominen
Ford Fiesta  RS WRC RC1 +2:22.5

8 M. Prokop
J. Tomanek
Ford Fiesta  RS WRC RC1 +2:46.6

9 E. Lappi
J. Ferm
Skoda Fabia R5 RC2 +3:18.5

10 O. Tänak
R. Mölder
Ford Fiesta RS WRC RC1 +3:30.2

11 P. Tidemand
P. Barth
Skoda Fabia R5 RC2 +4:26.5

12 S. Lefebvre
S. Prévot
Citroën DS3 RRC RC2 +5:00.4

13 L. Bertelli
G. Bernacchini
Ford Fiesta RS WRC RC1 +5:03.3

14 Y. Protasov
P. Cherepin
Ford Fiesta RRC RC2 +6:13.2

15 K. Al Qassimi
C. Patterson
Citroën DS3 WRC RC1 +8:03.0

 

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Finlande
Pilotes Kris Meeke , Jari-Matti Latvala , Sébastien Ogier , Mads Østberg , Thierry Neuville
Type d'article Rapport d'étape
Tags finlande, latvala, ogier, polo