WRC
04 sept.
Shakedown dans
20 jours
18 sept.
Prochain événement dans
34 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
61 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
75 jours
19 nov.
Prochain événement dans
96 jours

ES9 - Meeke sans pression, Ogier assure

partages
commentaires
ES9 - Meeke sans pression, Ogier assure
Par :
2 oct. 2016 à 08:24

Le Britannique a signé le meilleur temps dans la plus longue spéciale du rallye, ce dimanche matin, tandis que le Français se dirige vers sa première victoire au Tour de Corse.

Kris Meeke, Citroën DS3 WRC, Citroën World Rally Team
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Craig Breen, Scott Martin, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Elfyn Evans, Craig Parry, M-Sport Ford Fiesta R5
Ott Tänak, Raigo Molder, Ford Fiesta RS WRC, DMACK World Rally Team

Kris Meeke, reparti comme prévu en Rally2 après son abandon de samedi après-midi, ouvrait la route sur les 53,78 km d'Antisanti - Poggio di Nazza (ES9) et n'a laissé à personne le soin de faire a la course en tête au chronomètre puis de signer le meilleur temps, son deuxième du rallye. Il a devancé Hayden Paddon de 35”3 et Jari-Matti Latvala de 39”0.

La plupart des concurrents équipés de pneus Michelin avaient misé sur un parcours sec et donc sur des gommes dures, mais les choses n'ont pas été tout à fait aussi simples que cela.

C'était humide à beaucoup d'endroits et je me concentrais vraiment pour maintenir la température des pneus dans les portions sèches, afin d'avoir un peu de grip quand c'était humide”, a expliqué le pilote de la DS3 WRC préparée par PH Sport et engagée sous la bannière d'Abu Dhabi Total World Rally Team.

L'équipier de Meeke, Craig Breen, qui occupe toujours la cinquième place du général derrière Thierry Neuville, Andreas Mikkelsen et Latvala, a commis une “erreur stupide” en utilisant ses notes de l'année dernière (“beaucoup trop lentes“) où il avait disputé l'épreuve sur une voiture de la catégorie R5. Il a signé le huitième chrono, devançant malgré tout les deux Volkswagen d'Ogier et Mikkelsen.

Il faut dire que les écarts étant relativement importants au départ de la spéciale, la plupart des pilotes ont assuré leur position sans prendre de risques. À commencer par Sébastien Ogier.

“C'est piégeux, avec un peu d'humidité, donc on y allait calmement quand c'était le cas. Quand on est dans cette position, on veut atteindre l'arrivée”, a expliqué le leader.

Mikkelsen, quant à lui, a concédé 5”8 supplémentaires à Neuville, auteur du quatrième chrono devant son équipier chez Hyundai, Dani Sordo, et se retrouve à 27”3 du Belge qui, sauf événement, s'est assuré la deuxième place finale.

Seul pilote de WRC à ne pas être équipé de pneus Michelin, Ott Tanak a perdu une seconde au kilomètre sur le meilleur temps et admis que son choix de monter des DMACK tendres n'avait pas été le bon. Ce qui n'a toutefois pas empêché l'Estonien, neuvième de la spéciale, de devancer les autres Fiesta de M-Sport, pilotées par Mads Østberg et Éric Camilli et équipées, elles, de Michelin.

Pellier repasse Rossel

En WRC2, Elfyn Evans a signé le deuxième temps de la spéciale sur sa Ford à 1”2 de Jan Kopecky et perdu sa place dans le top dix du général au profit de Tänak, mais il conserve - et c'est bien le plus important pour lui - 34”1 d'avance sur le pilote Skoda. Bryan Bouffier (hors championnat) complète le podium provisoire devant deux autres Français, Yoann Bonato et Julien Maurin.

À noter enfin un nouveau rebondissement dans la lutte entre les Espoirs FFSA en WRC3 et Junior WRC, puisque Laurent Pellier, deuxième temps de l'ES8, a précédé Yohan Rossel (“Pas de freins, pas de freins !”, a expliqué celui-ci) de 53”5 et lui a repris le commandement avec 38”5 d'avance.

La Power Stage de Porto-Vecchio - Palombaggia (ES10 - 10,42 km), dernier secteur chronométré du rallye, débutera à 12h08.  

 
ES8 - Ogier net leader au terme de la deuxième étape

Article précédent

ES8 - Ogier net leader au terme de la deuxième étape

Article suivant

Ogier et Ingrassia remportent leur premier Tour de Corse

Ogier et Ingrassia remportent leur premier Tour de Corse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de France
Pilotes Sébastien Ogier
Auteur Jean-Philippe Vennin