L'Espagne, un rallye difficile mais une "étape positive" pour Ogier

Sébastien Ogier a déclaré que sa quatrième place au Rallye d'Espagne constituait une nouvelle étape positive dans sa quête d'un huitième titre de Champion du monde, même s'il n'a pas atteint ses objectifs le week-end dernier.

L'Espagne, un rallye difficile mais une "étape positive" pour Ogier

Les routes goudronnées d'Espagne ont offert à Sébastien Ogier la première chance réaliste de remporter le Championnat du monde cette année dans ce qui sera sa dernière saison à plein temps en WRC. Le pilote Toyota Gazoo Racing n'avait besoin que de six points de plus que son coéquipier Elfyn Evans pour remporter le titre en Espagne, mais les difficultés à trouver une configuration permettant de tirer le meilleur de sa Yaris WRC ont plombé son week-end.

Le septuple Champion du monde n'a pu terminer que quatrième derrière le vainqueur du rallye Thierry Neuville, son rival pour le titre Elfyn Evans, et Dani Sordo. Son avance au championnat n'est désormais plus que de 17 points, ce qui laisse présager une ultime confrontation au Rallye de Monza en novembre prochain.

Ogier espérait se battre pour la victoire sur l'asphalte qu'il apprécie, mais il a admis pendant le week-end qu'il n'avait "jamais autant changé de choses" sur sa voiture au cours d'un rallye afin de trouver le bon set-up.

"Ce sont des points pour le championnat", a déclaré Ogier, revenant sur un week-end difficile. "En venant ici, je visais plus haut, mais pour une raison ou une autre, cela ne s'est pas produit. Dans un moment difficile, nous avons quand même pris ce dont nous avions besoin pour le championnat."

"C'était une lutte serrée et nous avons vraiment essayé dans les trois premières spéciales [du dimanche] ; puis la pluie dans la dernière n'a pas aidé ma stratégie de ne pas prendre de risques, et j'étais vraiment prudent", a-t-il expliqué au sujet de la dernière étape lors de laquelle il n'a pas réussi à conserver la troisième place face à Sordo. "Mais globalement, nous devons nous rappeler que ce week-end est une autre étape positive pour le championnat et c'est ce qui compte le plus. Ce n'est pas encore fini cependant, donc nous devrons être bons à Monza et essayer de répéter le succès que nous avons eu là-bas l'année dernière."

De son côté, Evans affirme que son coéquipier est toujours le favori pour remporter le championnat, mais admet que tout est encore possible à Monza.

"Nous savons que tout peut arriver, mais nous savons aussi que Seb est un gars assez intelligent et qu'il faudra quelque chose d'assez radical pour le dépasser", a déclaré le Gallois. "Mais cela dit, ce que nous devons faire à Monza est assez clair".

Lire aussi :

partages
commentaires
Evans : "Tout peut arriver" à Monza pour le titre
Article précédent

Evans : "Tout peut arriver" à Monza pour le titre

Article suivant

Le parcours du Rallye Monte-Carlo 2022 modifié

Le parcours du Rallye Monte-Carlo 2022 modifié
Charger les commentaires