Belle avance pour Evans au terme de la première étape

partages
commentaires
Belle avance pour Evans au terme de la première étape
Par : Jean-Philippe Vennin
28 avr. 2017 à 23:14

Le plus discret des pilotes M-Sport depuis le début de la saison a dominé la première journée en Argentine, et précède à l'issue de celle-ci une autre Ford Fiesta aux mains du revenant Mads Østberg, qu'on n'attendait pas non plus à pareille fête.

Après la dernière super spéciale disputée deux par deux qui concluait la journée (ES9 - 6,04 km), dans laquelle Thierry Neuville s'est montré le plus rapide, Elfyn Evans, auteur de six meilleurs temps dont un ex æquo avec Hayden Paddon – qui en a signé un autre tout seul – en huit spéciales, possède pas moins de 55"7 d'avance sur Mads Østberg. Le jeune Gallois, dont le meilleur classement dans un rallye de Championnat du monde est une deuxième place au Tour de Corse 2015, n'a jamais été en aussi bonne position pour obtenir sa première victoire, mais il s'efforce de garder la tête froide.

"Il faut se souvenir qu'il reste beaucoup de chemin à faire demain, et que la journée de dimanche sera très difficile aussi. Il va falloir garder le rythme dès le [samedi] matin et voir ce qui arrivera", a déclaré le pilote de 28 ans à l'arrivée de la dernière spéciale.

À l'exception des deux premiers, parmi lesquels Østberg a d'ailleurs lui-même connu de légers problèmes de freins en fin d'étape, cette journée restera celle des occasions manquées de figurer plus haut dans le classement au terme de la première étape, en raison de divers petits tracas.

Thierry Neuville, troisième, a subi la casse d'un amortisseur le matin, ses équipiers Hayden Paddon et Dani Sordo perdant encore plus de temps en raison respectivement d'un tonneau et de la casse et du remplacement d'une biellette de direction. Sébastien Ogier a ouvert la route, ce qui est toujours un handicap sur la terre – il se réjouit d'avoir quelques voitures devant lui dans les spéciales de samedi –, et connu un petit souci technique après un choc avec une pierre à la réception d'une bosse. Ott Tänak a couvert dix kilomètres sur la jante, et Jari-Matti Latvala a perdu la deuxième puis la troisième places avec une surchauffe suivie d'une crevaison qui l'a même relégué en sixième position. Il est désormais un peu distancé par le quatuor qui le précède, et qui se tient en 15"6.

 

Juho Hänninen, sur la seconde Toyota, a déploré un manque de puissance le matin et ses chronos sont restés très loin des meilleurs une fois le problème résolu. Et du côté des deux Citroën qui ont abandonné en fin de matinée, Kris Meeke sortant de la route alors qu'il occupait la deuxième place, un gros travail a été fourni à l'assistance afin qu'elles soient de retour samedi en Rally2 (ci-dessus).

Dominateur en WRC2, Pontus Tidemand est bien parti pour engranger de gros points en l'absence de ses potentiels rivaux pour le titre. Samedi, la deuxième étape, la plus longue du rallye avec ses 160 kilomètres chronométrés répartis en deux boucles de trois spéciales plus sinueuses que celles de la veille, débutera à 13h08, heure de Paris.

Classement après l'ES9/18

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1  1:24'55"4

 Mads Østberg

 Ola Fløene

Ford 

RC1 

55"7

55"7

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 
RC1 

1'00"7

5"0 

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport
RC1 

1'06"7

6"0 

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Ford M-Sport

RC1  

1'11"3

4"6 

 Jari-Matti Latvala

 Mikka Anttila

Toyota 
RC1 

1'29"9

18"6

 Hayden Paddon

 John Kennard

Hyundai
RC1 

3'41"8

2'11"9 

 Lorenzo Bertelli

 Simone Scattolin

Ford 

RC1  

4'16"8

35"0

9

 Juho Hänninen

 Kaj Lindström

Toyota 
RC1 

4'48"6

31"8 

10 

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

Skoda 

RC2 

6'32"3

1'43"7 

Le classement complet sera disponible ici.

Prochain article WRC
Meeke et Breen, victimes de la même pierre, de retour ce samedi

Previous article

Meeke et Breen, victimes de la même pierre, de retour ce samedi

Next article

ES6 à 8 - Deux scratchs pour Paddon, Evans creuse l'écart

ES6 à 8 - Deux scratchs pour Paddon, Evans creuse l'écart

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Elfyn Evans
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Rapport d'étape