WRC Rallye du Portugal

Evans : Un bon résultat au Portugal "n'est pas garanti"

Malgré l'avantage que lui offre l'ordre de départ au Rallye du Portugal, Elfyn Evans affirme que cela ne suffira pas à signer un bon résultat pour la première épreuve sur terre de l'année.

Elfyn Evans, Scott Martin, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

Vice-Champion du monde en 2020 et 2021, Elfyn Evans était logiquement vu comme le favori pour le titre cette saison compte tenu du programme partiel de son ancien chef de file chez Toyota, Sébastien Ogier. Néanmoins, le Gallois a difficilement démarré sa saison, avec deux abandons lors des deux premiers rallyes de l'année suivis d'une cinquième place au Rallye de Croatie.

Actuellement neuvième du championnat, Evans bénéficiera toutefois d'un coup de pouce au Rallye du Portugal, quatrième manche du Championnat du monde et première épreuve sur terre de la saison. En raison de sa position reculée au classement général, le vainqueur de l'édition 2021 sera l'un des derniers engagés en Rally1 à prendre le départ au début du week-end. Une position particulièrement avantageuse compte tenu des conditions mais en dépit de cela, Evans estime que l'ordre de départ seul ne suffira pas à inscrire de gros points.

"Comme pour beaucoup de rallyes cette année, il est difficile de savoir comment nous allons nous en sortir face à la concurrence pour notre première épreuve sur terre avec les Rally1, mais les sensations lors du test la semaine dernière étaient positives dans l'ensemble", commente-t-il. "Le Portugal est un rallye que j'apprécie de plus en plus au fil des années, c'était génial de le gagner l'année dernière. Nous pouvons certainement signer un bon résultat [cette année] et ce sera l'objectif, comme toujours."

"Avec une série de rallyes sur terre à venir, j'espère que nous pourrons démarrer sur les chapeaux de roue au Portugal et poursuivre sur notre lancée. Si c'est sec, notre position devrait être favorable. Mais un bon résultat n'est pas garanti, il y a encore beaucoup de choses sur lesquelles nous devons nous concentrer et que nous devons bien faire pour pouvoir en profiter, surtout avec tout le monde qui essaie de se sentir à l'aise dans ces voitures-là."

Elfyn Evans, Toyota GR Yaris Rally1

Elfyn Evans, Toyota GR Yaris Rally1

De son côté, Kalle Rovanperä est confronté à la situation inverse. Leader du classement général, avec 29 points d'avance sur son dauphin Thierry Neuville et près de 60 points d'avance sur son coéquipier Evans, le Finlandais devra jouer les ouvreurs sur la terre portugaise, ce qui sera une première.

"Les sensations sur la terre avec la nouvelle voiture ont été plutôt bonnes dans l'ensemble, surtout lors de notre test de la semaine dernière où quelques améliorations ont été apportées", assure Rovanperä. "Le Portugal est une rallye que j'aime bien, les spéciales sont plaisantes et techniques, et l'atmosphère est géniale."

"Pour nous, le balayage sera probablement le plus gros challenge, surtout parce que c'est nouveau. Le vendredi pourrait être beaucoup plus important que sur les autres rallyes et nous essaierons d'avoir un bon rythme d'entrée de jeu pour rester dans le match lors du restant du week-end. La clé pour ces prochains rallyes sera simplement d'essayer de rester calme et concentré pour faire du bon travail, sans trop subir la pression ou faire des erreurs, et d'essayer de prendre des gros points là où nous le pouvons."

Le Rallye du Portugal débutera ce jeudi soir avec une spéciale de 2,82 km dans le centre-ville de Coïmbre.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Hyundai en dit plus sur le calendrier 2022 de Sordo et Solberg
Article suivant Le jeu vidéo WRC Generations annoncé pour l'automne

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse