Evans confirmé pour toute la saison chez M-Sport

partages
commentaires
Evans confirmé pour toute la saison chez M-Sport
Par : Jean-Philippe Vennin
10 janv. 2017 à 13:59

Le Gallois, qui figurait déjà sur la liste des engagés du Rallye Monte-Carlo dévoilée la semaine dernière, disputera tout le championnat sur la Fiesta WRC aux couleurs de DMACK mais engagée sous la bannière de M-Sport.

Elfyn Evans, Craig Parry, M-Sport Ford Fiesta R5
Elfyn Evans, Craig Parry, M-Sport Ford Fiesta R5
Elfyn Evans, Craig Parry, M-Sport Ford Fiesta R5
Ott Tanak, Raigo Molder, M-Sport Ford Fiesta WRC
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK Ford Fiesta WRC
Elfyn Evans - Daniel Barrit FORD FIESTA WRC
Elfyn Evans - Daniel Barrit FORD FIESTA WRC

Déjà pilote de l'équipe britannique en 2014 et 2015, Elfyn Evans avait été “rétrogradé” en WRC2 la saison dernière tout en restant dans le giron de celle-ci. Il a terminé deuxième du championnat, à égalité avec Teemu Suninen et derrière Esapekka Lappi, et a dans le même temps remporté le championnat de Grande-Bretagne sur une Fiesta R5 équipée de pneus DMACK.

C'est justement la nouvelle Fiesta WRC chaussée de DMACK et portant les couleurs du manufacturier, dévolue en 2016 à Ott Tänak - qui retrouve lui aussi l'équipe “première” de M-Sport cette année - que pilotera Evans durant toute la saison 2017. La grande différence est que cette voiture sera désormais la troisième, avec celles de l'Estonien et de Sébastien Ogier, habilitée à marquer des points au championnat des constructeurs pour la structure dirigée par Malcolm Wilson.

Je n'ai jamais douté que c'était ce que je voulais faire [piloter une World Rally Car], mais quand j'ai eu un regard extérieur l'année dernière, ça m'a vraiment frappé à quel point je voulais le faire”, dit Evans à Autosport, média du groupe Motorsport Network.

Serrer les dents

Revenant sur sa décision d'accepter de piloter une Fiesta R5 en WRC2 l'année dernière, le jeune Britannique ajoute : “Cela aurait été facile de cracher dans la soupe et de dire : ‘Non, je ne veux pas faire ça’, mais si j'avais réagi de cette façon, le résultat aurait probablement été que je ne pilote plus jamais la voiture. Je devais serrer les dents et prendre ce qu'on me donnait.”

Il est juste de dire que l'année dernière m'a un peu mis à rude épreuve et m'a beaucoup appris, cela a été une expérience de la vie autant que toute autre chose. Je savais que rien ne pouvait jamais être pris pour acquis en sport auto, mais je sais plus que jamais que nul n'a jamais la garantie d'avoir un volant.”

Quand vous êtes passé par ce genre de chose, vous revenez avec une perspective différente et vous revenez plus fort”, conclut Evans, qui retrouvera Daniel Barritt dans le baquet de droite après avoir travaillé un an avec Craig Parry à ses côtés.

Prochain article WRC
WRC2 - Suninen rejoint Camilli chez M-Sport

Previous article

WRC2 - Suninen rejoint Camilli chez M-Sport

Next article

Une Fiesta WRC indépendante pour Østberg

Une Fiesta WRC indépendante pour Østberg

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Elfyn Evans
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités