Sur la touche en WRC, Paddon renforce ses plans pour un retour en 2019

partages
commentaires
Sur la touche en WRC, Paddon renforce ses plans pour un retour en 2019
Par :
19 mars 2019 à 07:30

Le pilote néo-zélandais a dévoilé les événements auxquels il prendra part en 2019, dans l'idée d'un retour le plus vite possible en WRC.

Privé du volant de la Hyundai i20 WRC cette saison suite à la signature de Sébastien Loeb avec l'équipe coréenne, Hayden Paddon fait le maximum pour être de retour le plus rapidement possible dans la discipline.

"Perdre ce volant a été l'une des choses les plus difficiles à encaisser au cours de ma carrière", a déclaré Paddon. "Et il est clair que lorsque je suis rentré en Nouvelle-Zélande après le Rallye d'Australie, j'étais mécontent de tout ça. Mais vous ne pouvez pas imaginer à quel point je veux faire mon retour dans la voiture à présent. Mon combat a débuté au lendemain de la fin du Rallye d'Australie, et je ne vais tout simplement pas abandonner l'idée d'un retour en WRC – c'est là que je veux être, et je sais que je peux toujours faire le job là-bas."

Lire aussi :

Un programme déjà bien rempli

Au volant d'une Hyundai i20 AP4+ développée et construite par sa propre équipe Hyundai NZ, Paddon va prendre part à trois manches de sa catégorie nationale, la première devant se dérouler le mois prochain à l'occasion du Rallye d'Otago. Le Néo-Zélandais fera ensuite son retour en Europe pour le Global Rallycross au mois de juin, aux commandes d'une Hyundai i30 engagée dans la catégorie Titans.

Sa i20 sera ensuite affublée d'une spécification dédiée à la course de côte et dotée de 800 ch, en vue du Ashley Forest Rallysprint en septembre prochain. Paddon envisage également une participation au RallyLegend qui se tiendra à Saint-Marin à l'automne.

Lire aussi :

Paddon a signé une extension à son présent contrat avec Hyundai NZ et la marque coréenne continue d'apporter tout son soutien à l'ancien vainqueur du Rallye d'Argentine. "Hayden est une personne exceptionnelle, avec un esprit professionnel et des capacités sportives", a déclaré le patron de l'équipe Hyundai NZ, Andy Sinclair. "Il est talentueux et motivé, et il a un long avenir devant lui en sports mécaniques. Notre engagement auprès d'Hayden et de son équipe est indiscutable et nous sommes vraiment impatients à propos de l'année qui se présente et de nos aspirations collectives."

De bonnes performances en 2018

En dépit d'un programme limité l'année dernière, Paddon avait réalisé l'une de ses plus solides saisons, terminant dans le top 5 lors de chacune des manches qu'il a pu finir, sauf une – battant ainsi ses coéquipiers chez Hyundai lors de trois des quatre événements auxquels il avait participé avec l'équipe d'usine lors de la seconde partie de 2018.

Bien qu'il ait pris le départ de six rallyes de moins que son coéquipier Andreas Mikkelsen, Paddon a terminé seulement 11 points derrière le Norvégien au classement. "Avec le travail de développement que nous avons en cours à la maison, je pilote une voiture de rallye deux ou trois jours par semaine maintenant", explique Paddon. "Je travaille plus dur que jamais sur ma condition physique, et je suis prêt à sauter dans un avion demain. Je dois être honnête, je n'aurais jamais pensé que le WRC m'aurait autant manqué."

Article suivant
Citroën clarifie sa position sur les futures règles WRC

Article précédent

Citroën clarifie sa position sur les futures règles WRC

Article suivant

Des spectateurs choyés pour le Rallye d'Allemagne 2019

Des spectateurs choyés pour le Rallye d'Allemagne 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Hayden Paddon
Auteur David Evans
Soyez le premier à recevoir toute l'actu