La FIA confiante pour la tenue du calendrier WRC 2021

En dépit d'une période toujours complexe et incertaine en raison de la crise sanitaire, la FIA affiche sa confiance pour que l'intégralité de la saison WRC puisse se dérouler.

La FIA confiante pour la tenue du calendrier WRC 2021

Après avoir réussi à lancer sa saison par le Rallye Monte-Carlo en janvier puis l'Arctic Rally Finland en février, le WRC connaît une pause de quasiment deux mois avant la troisième épreuve du championnat. Celle-ci aura lieu fin avril en Croatie, avant neuf autres manches qui complèteront l'intégralité du calendrier. Comme pour toutes les disciplines, ce calendrier reste soumis à l'évolution de la crise sanitaire et aux éventuels obstacles qui se dresseront sur la route du WRC en la matière. Néanmoins, un an après avoir vu l'exercice 2020 s'arrêter au Mexique et reprendre difficilement à l'automne, les organisateurs ne s'attendent pas à revivre un tel cauchemar. Malgré une situation qui demeure complexe, Yves Matton se montre optimiste pour la suite de l'année.

"Bien sûr, nous faisons toujours face à une période extrêmement difficile, surtout quand on pense aux restrictions nationales qui restent en place pour contrôler l'épidémie de COVID-19", rappelle le directeur Rallye de la FIA. "Mais le déploiement du vaccin donne de l'espoir, et l'envie des pilotes et des équipes de courir – ainsi que des organisateurs de proposer des épreuves – demeure forte. Nous devons adapter ce que nous faisons au jour le jour, pays par pays, mais l'Appendice S (qui réunit les mesures anti-COVID du Code Sportif International, ndlr) offre une très bonne base pour travailler étroitement avec les gouvernements et les ministres locaux afin de permettre l'organisation des épreuves."

"Je suis convaincu que nous aurons un calendrier de 12 manches en WRC cette année, car nous l'avons organisé de manière à ce que nous ayons des épreuves de secours ainsi que des arrangements pour parvenir à faire un calendrier complet. Ce ne sera pas facile mais je pense que le vaccin permettra, étape par étape, aux fans de revenir. Le vaccin est un supplément à ce que nous avons déjà mis en place avec l'Appendice S."

Lire aussi :

Il est d'autant plus important pour le WRC de boucler une saison complète qu'il s'agit du dernier tremplin avant l'introduction de la nouvelle réglementation Rally1 en 2022. Ces derniers jours, les équipes M-Sport Ford et Toyota ont démontré qu'elles travaillaient très activement sur leurs nouveaux projets, tandis que Hyundai avance plus discrètement, avec une relative incertitude quant à son avenir dans la discipline. Depuis vendredi dernier, le Conseil Mondial du Sport Automobile a d'ailleurs ratifié en totalité la future réglementation.

"C'était le point final, car les principales étapes avaient déjà été franchies grâce au travail commun effectué par les ingénieurs de la FIA et par les constructeurs pour finaliser la réglementation", confirme Yves Matton. "La prochaine grande étape sera de voir ces voitures Rally1 en action pour la première fois. Nous verrons bientôt débuter la phase initiale des tests, ce qui sera un moment significatif dans l'histoire de notre sport."

partages
commentaires
Jean Todt salue la "flexibilité" dont a été capable le WRC
Article précédent

Jean Todt salue la "flexibilité" dont a été capable le WRC

Article suivant

Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours

Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours
Charger les commentaires