La FIA confirme de nouvelles règles pour la Power Stage

Dès le Tour de Corse, tout manquement aux horaires de pointage pour la Power Stage aura un impact sur les points en jeu pour cette dernière spéciale des rallyes WRC.

La FIA a confirmé un changement de règlement destiné à endiguer l'approche tactique des équipages lors des Power Stages.

Certains concurrents ont retardé leur pointage pour la dernière spéciale du Rallye de Suède puis de celui du Mexique, avec pour intention d'être positionnés plus loin dans l'ordre de départ et de bénéficier d'un meilleur grip après avoir laissé les voitures précédentes faire la trace en balayant la poudreuse et la gravette.

Le fait que l'ordre de passage des voitures ait été chamboulé a généré des écarts plus grands que prévu lors de la Power Stage, ce qui a causé l'inquiétude de la FIA et de WRC Promoter en termes de sécurité et pour la couverture télévisée assurée en direct.

À compter du Tour de Corse cette semaine, tout équipage qui pointerait pour la Power Stage à un horaire différent de celui qui lui avait été attribué ne pourra pas prétendre aux points.

Dans un communiqué, la FIA déclare : "Suite à un e-vote du Conseil Mondial du Sport Automobile, les concurrents qui ne prendront pas le départ de la 'Spéciale Power' [Power Stage, ndlr] dans l’ordre indiqué ne pourront pas marquer de points de 'Spéciale Power' conformément à l’Article 5.3.2 du Règlement Sportif WRC de la FIA."

"Cette modification du règlement prend effet immédiatement pour des raisons de sécurité. Elle permettra d’éviter les pointages tardifs intentionnels qui creusent l’écart entre les concurrents, de limiter les déplacements de spectateurs lorsque les voitures ne courent pas et de dissuader les comportements visant à contourner l’ordre de départ de la 'Spéciale Power'."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Tour de Corse
Type d'article Actualités