La FIA proche d'un accord sur le règlement WRC 2025

La FIA dit être sur le point de formaliser le règlement sur lequel se basera le WRC en 2025 et 2026, avant une probable importante refonte pour 2027.

Thierry Neuville, Martijn Wydaeghe, Hyundai World Rally Team Hyundai i20 N Rally1

Une évolution des règles hybrides du Rally1, comportant des changements mineurs par rapport à ceux introduits l'année dernière, constituera un nouveau socle pour 2025 et 2026. La FIA y travaille depuis plusieurs mois.

Comme indiqué précédemment, la formalisation du règlement dépend de la conclusion d'un accord avec un fournisseur d'unités hybrides. Le contrat de Compact Dynamics, qui a conçu et fournit aujourd'hui les unités hybrides aux équipes WRC, court en effet jusqu'à fin 2024.

L'option préférée de la FIA est de prolonger son engagement avec Compact Dynamics, mais la fédération n'a pas exclu de trouver un nouveau fournisseur d'unités hybrides si aucun accord n'était trouvé sur les termes contractuels avec les parties prenantes du WRC et Compact Dynamics.

Le week-end dernier, lors du Rallye d'Estonie, la FIA a rencontré les directeurs d'équipe de Toyota, Hyundai et M-Sport Ford afin de discuter de la future réglementation. Andrew Wheatley, directeur des courses sur route à la FIA, a confirmé que la réunion avait été positive et que la proposition faite par Compact Dynamics pour l'avenir était en cours de discussion.

"Nous [en] sommes clairement proches", a déclaré Andrew Wheatley à Motorsport.com lorsque nous lui avons demandé si un accord avait été conclu avec Compact Dynamics. "Nous avons eu une très bonne réunion avec les équipes. Désormais, nous sommes globalement tous sur la même longueur d'onde, ce qui est une bonne chose. Nous ne sommes pas en mesure de faire d'annonce, mais il est certain que j'étais beaucoup plus calme en quittant l'Estonie qu'en y arrivant."

Takamoto Katsuta, Aaron Johnston, Toyota Gazoo Racing WRT NG Toyota GR Yaris Rally1

Takamoto Katsuta et Aaron Johnston (Toyota Gazoo Racing WRT NG)

"Nous avons encore un peu de travail à faire, mais je pense que tout le monde commence à voir la vision de l'avenir d'une manière beaucoup plus cohérente", a-t-il poursuivi. "La constance est essentielle. Nous travaillons dur pour que 2027 marque la prochaine évolution du Rally1. Je pense qu'en 2025 et 2026, il s'agira simplement d'établir les conditions commerciales dans le cadre desquelles nous travaillons."

"Il s'agit d'un accord avec un fournisseur unique qui disposait d'un contrat de trois ans. Nous arrivons au terme de celui-ci et nous voulons être certains que cela convient à tous les acteurs engagés dans le programme."

"Nous avons tous investi dans le développement de cette technologie hybride. Je ne pense pas qu'il s'agisse tellement de [trouver] une vision pour ce sport. Il s'agit de s'assurer que la réalité commerciale corresponde aux attentes de tous les partenaires."

"Nous avons une proposition sur la table qui est en train d'être évaluée par toutes les parties, et si nous pouvons nous mettre d'accord sur les termes de cette proposition, alors ce sera la prochaine étape. Ce n'est pas encore fait, mais nous avons maintenant une proposition claire quant à ce que sera l'étape suivante."

Lire aussi :

L'introduction de la motorisation hybride au plus haut niveau du rallye a posé différents problèmes à Compact Dynamics ainsi qu'aux équipes WRC. Richard Millener, directeur du team M-Sport, s'est toutefois dit encouragé par les discussions ayant eu lieu lors de cette réunion.

"Je pense qu'il y a encore des frustrations par rapport aux difficultés que nous avons rencontrées ces deux dernières années, mais il semble qu'il y ait un certain soutien de la part du fournisseur et de la FIA pour connaître les problèmes que nous avons eus", a déclaré Richard Millener à Motorsport.com.

"Il allait forcément y avoir des problèmes de jeunesse avec l'introduction d'une nouvelle technologie. En ce qui concerne les performances de l'actuelle unité hybride lors des courses, je pense qu'elles n'ont pas été si mauvaises, mais il y a eu beaucoup de problèmes du côté de la fourniture et du service, et tout le monde est sous pression avec les budgets et d'autres choses. Nous devons contrôler cela."

"Nous devons avoir une vision globale de l'avenir afin de savoir où nous allons et je pense que c'est ce à quoi ils travaillent. Ils [le fournisseur d'hybride] font leur possible pour satisfaire les équipes. Il semble qu'il y ait encore quelques défis à relever, mais en général, c'est un pas en avant et cela faisait un certain temps que nous n'avions pas eu cela."

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent La FIA lance l'appel d'offres pour les pneus du WRC
Article suivant Toyota veut renforcer ses chances en Finlande grâce à un rallye local

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse