WRC
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
72 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
100 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
121 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
142 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
156 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
177 jours

Le WRC confirme le système hybride standard pour 2022

partages
commentaires
Le WRC confirme le système hybride standard pour 2022
Par :
31 mars 2020 à 14:12

L'appel d'offres a porté ses fruits : il y aura bien un fournisseur unique de système hybride pour les constructeurs engagés en WRC à partir de la saison 2022.

Suite à l'appel d'offres qu'elle avait lancé en décembre dernier, la FIA a confirmé avoir retenu la candidature de la société Compact Dynamics pour devenir le fournisseur exclusif d'un système hybride standard en WRC à partir de la saison 2022. Cet appel d'offres portait sur trois saisons, qui marqueront l'entrée du Championnat du monde des Rallyes dans une nouvelle ère technologique. L'attribution du marché à cette filiale du groupe Shaeffler, partenaire établi d'Audi, a été ratifiée par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA. Spécialiste des systèmes de ce type, Compact Dynamics a notamment été acteur des programmes sportifs de Mercedes en Formule 1 et d'Audi en Formule E.

L'introduction d'un système hybride concernera dans deux ans uniquement les constructeurs officiellement engagés en WRC. Son utilisation se fera essentiellement sur les liaisons, mais également sur certaines spéciales, à la discrétion des organisateurs afin d'éviter une augmentation de la vitesse moyenne.

Lire aussi :

Parmi les autres sujets discutés lors du Conseil Mondial, des dispositions ont été prises dans le but de conserver la même base moteur pour la future réglementation technique Rally1, tout en mettant en place des mesures qui permettront de réduire les coûts. L'ensemble du règlement doit encore être rendu public et fait toujours l'objet de discussions. Son retard est essentiellement lié à la quête d'un compromis entre les objectifs sur le plan marketing des constructeurs actuellement engagés en WRC  et la volonté de la FIA d'assurer tant que possible le contrôle des dépenses.

Cela devrait notamment passer par le développement d'une cellule de survie commune à toutes les autos, qui serait développée par la FIA, tandis que l'arrivée du système hybride standard suscite des espoirs réels afin de convaincre d'autres constructeurs de rejoindre la discipline à terme.

"C'est un changement de philosophie qui ouvre quelques portes pour l'avenir car cela veut dire que 50% des constructeurs qui ne pouvaient pas rejoindre le championnat si nous conservions la réglementation actuelle peuvent désormais le faire", indiquait en fin d'année dernière Yves Matton, directeur du Rallye à la FIA. 

Article suivant
Adamo "pas content" du début de saison de Hyundai

Article précédent

Adamo "pas content" du début de saison de Hyundai

Article suivant

Lappi a été "surpris" de voir Ogier continuer en WRC

Lappi a été "surpris" de voir Ogier continuer en WRC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Basile Davoine