Ford a renforcé son implication aux côtés de M-Sport

La Ford Puma Rally1 est le fruit d'un partenariat renforcé entre le géant américain et la structure M-Sport, en charge du programme, le constructeur ayant été séduit par le nouveau règlement hybride.

Ford a renforcé son implication aux côtés de M-Sport

Depuis la saison 2013, les Ford ne sont engagées en WRC que par le biais d'un programme partiellement soutenu par la marque, M-Sport étant en charge du développement et de la fabrication des voitures sans la même assise financière que des équipes rivales comme Toyota et Hyundai. L'introduction du règlement Rally1 et d'une motorisation hybride en 2022 a cependant suscité l'intérêt de la firme américaine, qui a décidé de renforcer son implication.

Même si quelques images des prototypes de Toyota et Hyundai avaient déjà été vues, M-Sport a été le premier à dévoiler son modèle répondant au nouveau règlement la semaine dernière, une Ford Puma Rally1 qui est le fruit de la curiosité renouvelée du constructeur, si bien que Jim Farley, son directeur général, et Mark Rushbrook, patron de Ford Performance, ont assisté à la première apparition publique de la voiture au Festival de Goodwood.

Ford n'a pas laissé M-Sport concevoir la Puma seul, des ingénieurs de la marque ayant apporté leurs connaissances dans l'hybride et l'aérodynamique. "Nous avons renforcé notre soutien dans le développement de la nouvelle voiture ", a confié Rushbrook à Motorsport.com. "M-Sport est un grand partenaire et l'a toujours été. Comme dans toute forme de sport automobile, nous essayons de nous compléter avec nos partenaires. M-Sport a toujours été très bon pour développer de nouvelles voitures et nous pensons que ce sera encore le cas."

"Mais avec les nouvelles technologies hybrides, nous sommes en mesure d'impliquer nos ingénieurs pour aider sur l'informatique, nous pouvons également contribuer avec des simulations aérodynamiques et de la dynamique du véhicule, et nous avons une très bonne relation qui perdure sur le train propulseur."

Signe de la volonté d'exploiter cette présence en WRC, c'est bien Ford qui a impulsé le changement de modèle, la Puma remplaçant la Fiesta, voiture utilisée dans différentes versions depuis 2011 et qui a même servi aux premiers tests de M-Sport en vue de la saison 2022. "La [Ford Puma] est un nouveau produit pour nous et un élément important de notre prochain cycle, que nous voulions mettre en avant avec la technologie hybride", a précisé Rushbrook.

Cette plus forte implication n'amorce cependant pas le retour d'une équipe d'usine à court terme : "Ce n'est probablement pas quelque chose que je souhaite commenter", a simplement déclaré le manager, soulignant néanmoins le fort niveau d'implication de Ford actuellement : "Nous participons aux groupes de travail techniques de la FIA et nous sommes impliqués dans le développement des nouveaux règlements avec les autres constructeurs. Nous pensons qu'il s'agit d'un changement passionnant pour le championnat et nous pensons que les passionnés vont l'embrasser en voyant les performances et la technologie des voitures."

Propos recueillis par Tom Howard

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Dernier pointage avant le Rallye d'Estonie 2021
Article précédent

Dernier pointage avant le Rallye d'Estonie 2021

Article suivant

Spa à nouveau touché par les intempéries

Spa à nouveau touché par les intempéries
Charger les commentaires