5e en Croatie, Fourmaux ne vise pas mieux sur le Rallye du Portugal

Auteur d'une performance remarquable en Croatie pour sa première apparition dans la catégorie reine, Adrien Fourmaux est arrivé au Portugal avec la même volonté d'apprendre sans pour autant se projeter sur un résultat revu à la hausse.

5e en Croatie, Fourmaux ne vise pas mieux sur le Rallye du Portugal

En avril dernier, Adrien Fourmaux a marqué les esprits en signant une retentissante cinquième place finale lors du Rallye de Croatie, pour son premier départ en WRC. Une performance suffisante pour convaincre l'équipe M-Sport de lui confier à nouveau la Ford Fiesta WRC ce week-end au Portugal.

Malgré les louanges reçues pendant les semaines séparant les deux épreuves, le Nordiste s'est montré réaliste face au nouveau challenge qui l'attend sur les spéciales portugaises qu'il découvrira.  

"Ce sera un rallye complètement différent pour moi. Je serai le seul [des pilotes WRC] à n'avoir aucune expérience du rallye", a fait remarquer le Français. "Ce sera un grand défi. Je veux en profiter et essayer d'améliorer mon rythme. Si je suis capable de faire un ou deux top 5 [dans les spéciales], je serai heureux. J'aurai le même objectif qu'avant. C'est un rallye complètement nouveau."

Pour sa première apparition sur terre dans la Fiesta WRC, il n'a d'ailleurs pas été verni lors de sa seule journée de préparation effectuée le week-end avant le rallye. Même si il a pu prendre ses premiers repères sur cette surface avec sa monture, sa journée s'est déroulée uniquement dans des conditions compliquées rendant la route boueuse, soit l'inverse de ce qu'il rencontrera dès ce vendredi.

"Nous n'avons pas eu le meilleur test pour ce rallye. Nous avons eu des conditions humides et de la grosse pluie. C'est la première fois que je roule sur terre avec la voiture. La première fois, cela n'a pas été facile de trouver les bons réglages. Je vais peut-être avoir un peu de mal, mais je vais essayer de trouver une bonne solution pour le rallye."

Lire aussi :

S'il avait pu combler une partie de son inexpérience en Croatie grâce à la méconnaissance du parcours de tous ses rivaux, la donne sera radicalement différente du côté de Matosinhos. En effet, là où ses adversaires comptent déjà plusieurs participations, lui ne pourra s'appuyer que sur les reconnaissances effectuées en 2019 (sans prendre le départ du rallye) et une participation au Rali Terras d'Aboboreira (manche du championnat national) reprenant seulement une partie d'une spéciale programmée ce week-end.

"Honnêtement, j'ai apprécié les spéciales [pendant les reconnaissances]. C'était vraiment bien. Amarante est le seul [secteur chronométré] que j'ai fait. L'année dernière, j'ai fait un rallye au Portugal et une spéciale de 23 km [commune à ce week-end]", a-t-il précisé."Il y a beaucoup de spéciales différentes qui sont très intéressantes. Je suis sûr que nous allons beaucoup nous amuser car nous pouvons avoir beaucoup de vitesse et c'est parfois assez étroit, et nous avons besoin de notes de rythme précises. J'espère que j'aurai les bonnes."

Après ce résultat exceptionnel sur l'asphalte croate, le pilote M-Sport se sait désormais attendu mais préfère rester prudent quant à ses objectifs au Portugal. "Je dirais deux ou trois top 5 et la position finale, je ne sais pas, peut-être top 6 ou top 7."

partages
commentaires
Pirelli "confiant" avant de passer le test du Rallye du Portugal
Article précédent

Pirelli "confiant" avant de passer le test du Rallye du Portugal

Article suivant

ES1 à 3 - Dani Sordo et Hyundai au-dessus du lot au Portugal

ES1 à 3 - Dani Sordo et Hyundai au-dessus du lot au Portugal
Charger les commentaires