Greensmith s'est préparé pour Ypres avec un spécialiste

Gus Greensmith a travaillé avec Patrick Snijers pour l'aider à cerner les spécificités de l'épreuve belge, qui fait ses débuts dans le Championnat du monde des Rallyes ce week-end.

Greensmith s'est préparé pour Ypres avec un spécialiste

Le pilote M-Sport s'est assuré les services du quadruple vainqueur d'Ypres avant le départ du rallye, pour découvrir les spécificités de cette épreuve inscrite pour la première fois au calendrier mondial. Vainqueur de 1991 à 1994 sur l'épreuve flamande, Snijers a notamment pu s'appuyer sur son énorme expérience, lui qui compte la bagatelle de 36 départs uniquement sur ce rallye.

Le septuple Champion de Belgique des Rallyes a aidé Gus Greensmith en lui donnant des conseils, tandis que les deux hommes analyseront ensemble les vidéos embarquées au cours du rallye pour l'aider à optimiser sa première participation à Ypres.

"J'ai travaillé avec Patrick et j'ai profité de son expérience, il va donc m'aider avec les vidéos et me faire profiter de ses connaissances locales", a déclaré Greensmith. "Je pense que recevoir autant de conseils et d'expérience ce week-end pourrait porter ses fruits. Nous avons eu un bon test et probablement l'un des plus productifs que j'ai jamais eu, par tout ce que j'ai pu apprendre sur l'étroitesse des spéciales et le peu de place pour l'erreur. L'adhérence change beaucoup et il y a des endroits où vous pouvez l'identifier et d'autres où elle est la même."

Après avoir obtenu la quatrième place, son meilleur résultat en carrière, au Safari Rally en juin dernier, le Britannique a été contraint d'abandonner en Estonie dès le vendredi en raison d'un problème de moteur, les deux Ford Fiesta de M-Sport ayant connu des ennuis mécaniques.

Lire aussi :

Cependant, après un test positif de l'équipe avant le rallye, qui a également vu le développement de composants de suspension, le directeur du team Richard Millener a affiché sa confiance au sujet d'une meilleure fiabilité en Belgique.

"Les gars ont fait un autre test avec Reiger [le fournisseur de suspension de M-Sport] sur le test pré-événement qui, je crois, était un bon pas en avant", a déclaré Millener. "Les routes étaient pertinentes et nous devons apprendre le pneu Pirelli, donc je pense que c'était un test positif et je pense que c'est plus un avantage, ou quelque chose qui peut nous mettre à la bonne place, que des changements techniques sur la voiture."

"Nous avons juste fait un peu de développement sur les pneus existants et nous avons fait un pas de plus. C'est la procédure normale, mais comme nous ne sommes pas venus ici avant, nous avons saisi l'occasion de travailler avec eux pour voir si nous pouvions obtenir un peu plus de performance et les deux pilotes semblent heureux de cela, ce qui est positif. Nous pensons que nous avons résolu la plupart des problèmes rencontrés en Estonie, et que certains d'entre eux étaient liés aux caractéristiques de ce rallye, qui est très différent d'ici [en Belgique]. On ne peut pas dire à 100% qu'il n'y aura pas de problème sur une voiture, mais nous pensons que les essais que nous avons faits ces trois ou quatre derniers jours n'ont pas posé de problème, donc nous espérons que nous aurons un bon rallye fiable."

partages
commentaires
Neuville compte sur sa connaissance d'Ypres pour "avoir l'avantage"

Article précédent

Neuville compte sur sa connaissance d'Ypres pour "avoir l'avantage"

Article suivant

Ogier aborde Ypres "sans un besoin absolu" de s'imposer

Ogier aborde Ypres "sans un besoin absolu" de s'imposer
Charger les commentaires