Hyundai dévoile la version finale de sa voiture 2022

Hyundai enchaîne plusieurs journées d'essais dans l'est de la France et a dévoilé la nouvelle version de l'i20 Rally1 qui fera ses débuts en WRC la saison prochaine.

1/7

Photo de: Hyundai

2/7

Photo de: Hyundai

3/7

Photo de: Hyundai

4/7

Photo de: Hyundai

5/7

Photo de: Hyundai

6/7

Photo de: Hyundai

7/7

Photo de: Hyundai

Hyundai Motorsport a dévoilé ce qui devrait être la version finale de sa voiture pour la saison 2022 du WRC, qui débutera dans moins de deux mois par le Rallye Monte-Carlo. La semaine dernière, le directeur d'équipe Andrea Adamo a confirmé que cette nouvelle spécification serait très différente de celle testée jusqu'à présent, les jantes étant le seul élément conservé par rapport au prototype initial. Hyundai redouble d'efforts dans son usine d'Alzenau, en Allemagne, après avoir choisi de mener les premiers tests pour la future réglementation avec une monture temporaire et de poursuivre le plus tardivement possible le développement.

La nouvelle itération de l'i20, répondant à la nouvelle réglementation Rally1 et équipée d'un système hybride de 100 kW, a été dévoilée dans le cadre d'une séance d'essais de six journées, qui se déroule actuellement en Alsace. Les pilotes Ott Tänak, Thierry Neuville et Oliver Solberg participent à ce roulage qui, jusqu'à présent, s'est déroulé sur la neige ou sur route gelée. Désormais, la Hyundai i20 arbore des éléments de carrosserie significativement différents de la version prototype, vue le mois dernier à l'occasion d'une simulation complète de rallye organisée dans le nord de l'Italie.

L'aileron arrière est clairement le changement le plus notable, avec une nouvelle forme plus anguleuse que le précédent. Les arches de roue arrière et le pare-chocs suivent la même tendance. Les clichés dévoilés par l'équipe permettent également de découvrir de nouvelles prises d'air placées de chaque côté, devant les arches de roue arrière. L'avant de la voiture a également été modifié au niveau des arches de roue et du pare-chocs. Les prises d'air situées derrière les vitres arrière semblent en revanche ne pas avoir évolué, tandis que le design des rétroviseurs a été modifié.

Les essais de Hyundai ont lieu quelques jours après une semaine très chargée pour la concurrence, puisque Toyota et M-Sport ont fait rouler la GR Yaris et la Puma, également en France. Les tests de Toyota ont toutefois été interrompus prématurément après un accident dont a été victime Elfyn Evans, privant Sébastien Ogier d'un premier galop d'essais avec la nouvelle auto. Chez M-Sport, Sébastien Loeb était au volant pour un deuxième test qui laisse fortement présager sa présence au départ du Rallye Monte-Carlo, qui aura lieu du 20 au 23 janvier prochain.

Lire aussi :

partages
commentaires
Loeb n'aura plus Elena comme copilote en rallye
Article précédent

Loeb n'aura plus Elena comme copilote en rallye

Article suivant

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs
Charger les commentaires