La Hyundai i20 Rally1 sera "très" différente du prototype déjà testé

Hyundai est dans une course contre la montre pour avoir sa Hyundai i20 Rally1 prête à temps pour le Monte-Carlo, la marque ayant prévu de gros changements par rapport au prototype déjà dévoilé.

La Hyundai i20 Rally1 sera "très" différente du prototype déjà testé

Les essais de Hyundai en vue de la nouvelle règlementation Rally1 en 2022 ont été effectués avec un prototype amené à profondément évoluer, puisque la marque maintient un développement intensif à sa base d'Alzenau, en Allemagne. Cette nouvelle Hyundai i20 bénéficiera des 1500 km bouclés lors de la simulation complète de rallye effectuée au nord de l'Italie au mois d'octobre et des six journées d'essais qui débutent ce dimanche.

"Nous avons entamé 2022 il y a longtemps", déclare Andrea Adamo, le responsable du programme du constructeur coréen, confirmant que la voiture engagée l'an prochain ne ressemblera pas à celle vue dans les essais des dernières semaines : "Je pense que nous n'allons conserver que les jantes, [elle sera] très [différente]."

Adamo souhaite poursuivre le développement jusqu'au dernier moment, Hyundai comme les autres constructeurs n'ayant pas de véritable référence avec la nouvelle règlementation hybride : "C'est un peu comme le film Shrek quand ils sont sur la route vers le royaume de Fort Fort Lointain et que l'âne demande 'on est arrivé ?' En fait j'ai le rôle de l'âne avec mes ingénieurs. Le problème est qu'on ne sait pas exactement où on doit aller. Oui [le test est important] mais les réponses le sont encore plus."

Ott Tanak, Martin Jarveoja, Hyundai i20 Rally1

La saison s'est conclue le week-end dernier et comme chaque année, l'intersaison sera très courte en WRC, puisque le Rallye Monte-Carlo débutera dans moins de deux mois. Andrea Adamo s'inquiète du faible temps dont disposent les ingénieurs et mécaniciens pour préparer les i20 avant le coup d'envoi de la saison.

"Le problème est que nous n'avons aucune autre alternative qu'être prêts. Même si les gens pensent que j'ai du pouvoir, je ne peux pas appeler la FIA pour leur demander de repousser l'épreuve d'une semaine parce qu'un fournisseur n'a pas produit les pièces dans les temps. Il y a des calendriers et il faut les tenir."

La Toyota Yaris et la Ford Puma répondant à la règlementation Rally1 ont été évaluées sur des routes françaises cette semaine, afin de profiter de conditions similaires à celles attendues en janvier prochain. Sébastien Ogier devait découvrir la nouvelle Yaris, qu'il pilotera dans quelques manches dont le Monte-Carlo, mais un accident a poussé Toyota à reporter ce roulage.

Lire aussi :

partages
commentaires
Toyota annule le premier test d'Ogier en Rally1
Article précédent

Toyota annule le premier test d'Ogier en Rally1

Article suivant

Le Rallye se dote d'un classement mondial inspiré du tennis

Le Rallye se dote d'un classement mondial inspiré du tennis
Charger les commentaires