WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Hyundai impuissant face à son manque de rythme

partages
commentaires
Hyundai impuissant face à son manque de rythme
Par :
9 août 2017 à 06:22

Le directeur de l'équipe Hyundai, Michel Nandan, a été pris de court en Finlande par le manque de compétitivité des i20 WRC pourtant rapides sur un terrain assez proche en Pologne.

Michel Nandan, directeur, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport

Si Thierry Neuville a longtemps navigué en neuvième position avant de remonter jusqu'en sixième au gré des faits de course, Dani Sordo est resté scotché en bas du top 10. Outre le Belge lors de la Power Stage, dans laquelle il est allé chercher les trois points du troisième chrono qui lui ont permis de rejoindre Sébastien Ogier au championnat et même de le devancer au nombre de victoires, le seul des trois pilotes de la marque coréenne ayant semblé extraire un peu de vitesse de l'i20 Coupe WRC a été Hayden Paddon. Malheureusement, le Néo-Zélandais a dû abandonner prématurément tant vendredi que samedi, à chaque fois en raison d'une casse de suspension.

"Si je savais pourquoi nous ne gagnons pas, je saurais comment nous pourrions gagner", telle fut la réponse, en forme de pirouette, de Michel Nandan quand Motorsport.com l'a interrogé sur le rythme de ses voitures sur ce terrain roulant et très rapide. Et de préciser : "Le but n'était pas de gagner ici car c'était difficile de battre autant de Finlandais, et Toyota avait une bonne voiture. Le but était le podium. Mais je suis surpris. Normalement, une bonne voiture en Pologne est une bonne voiture ici [en Finlande] une fois qu'on a changé un petit peu le set-up pour la route plus propre. On a eu quelques soucis avec la suspension mais je suis surpris de voir où nous sommes."

Neuville moins étonné

Le nouveau leader du championnat est bien le seul membre de Hyundai a avoir tiré quelque chose de positif de ce rallye puisque l'équipe a perdu 12 points sur M-Sport en Finlande et se retrouve à 34 unités de l'équipe britannique du côté des constructeurs. Mais à l'entendre, il n'a pas été aussi surpris que son patron.

"Depuis quatre ans, nous n'avons pas une bonne voiture pour ce rallye", a tranché le vainqueur de trois rallyes cette année, avant de positiver : "Mais il est bien d'en avoir une bonne pour tous les autres rallyes, alors maintenant on se tourne vers l'Allemagne et on est impatients d'y être."

L'asphalte germanique très particulier attend le WRC en fin semaine prochaine, une partie du Rallye de Catalogne, en octobre, étant le prochain rendez-vous sur terre du calendrier.

Propos recueillis par David Evans

 
Article suivant
Vidéo - Sébastien Loeb teste la C3 WRC

Article précédent

Vidéo - Sébastien Loeb teste la C3 WRC

Article suivant

Loeb : "La vitesse est impressionnante dans les virages rapides"

Loeb : "La vitesse est impressionnante dans les virages rapides"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Finlande
Pilotes Dani Sordo , Thierry Neuville , Hayden Paddon
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin