WRC
04 sept.
Prochain événement dans
28 jours
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
83 jours
19 nov.
Prochain événement dans
104 jours

Hyundai et M-Sport saluent les recommandations pour la reprise

partages
commentaires
Hyundai et M-Sport saluent les recommandations pour la reprise
Par :
8 juil. 2020 à 09:16

Les mesures publiées par la FIA afin d'encadrer la reprise du rallye, et notamment du WRC en septembre, sont bien accueillies par les patrons d'équipe.

Tandis que le calendrier de reprise du WRC était finalisé, la FIA a récemment dévoilé une mise à jour d'un guide de 81 pages, intitulé "Retour du sport automobile", réunissant ses directives en vue de la reprise des compétitions dans le contexte d'une situation sanitaire encore incertaine. Les recommandations que ce guide comporte au sujet du rallye, et visant à ce que le WRC reprenne en toute sécurité après son arrêt forcé par la pandémie de COVID-19, s'inscrivent dans la lignée d'un premier document élaboré par la fédération le mois dernier.

Lire aussi :

Alors que les rallyes reprennent cet été en Europe, cette dernière série de mesures proposées pousse notamment à raccourcir les spéciales utilisées de façon successive et, dans des cas "extrêmes", à choisir une base unique pour organiser les épreuves. Le recours à des flexi-assistances, plus souples que les assistances aux horaires stricts, a également été suggéré, ainsi que le remplacement des cartes de pointage en carton par un système électronique. Des conseils ont également été donnés aux spectateurs, les poussant notamment à n'aider les équipages sortis de la route que dans des "circonstances exceptionnelles", et ce afin de s'assurer que toutes les recommandations de distanciation physique soient suivies pour tenter d'empêcher la propagation du COVID-19.

Ces directives ont été bien accueillies par les directeurs d'équipe. Andrea Adamo, chez Hyundai, les juge "pratiques", tandis que son homologue de M-Sport, Richard Millener, y voit une liste de mesures "sensées". Le Britannique soutient largement ces règles, néanmoins il admet que l'utilisation de terrains militaires pour y disputer une manche du WRC est pour lui un point de friction. "C'est bien de voir qu'ils ont trouvé des idées différentes : des spéciales plus courtes qui se répètent plus souvent c'est sensé, la distanciation physique dans les parcs d'assistance, c'est quelque chose qui peut se faire facilement, mais l'utilisation de terrains privés ou militaires pour des rallyes organisés sur un seul site est une sorte de dernier recours", commente-t-il.

"Le rallye couvre de nombreuses zones et cela le rend très difficile à contrôler, contrairement aux courses sur circuit. Cela a causé un certain nombre de problèmes et de questions sur la façon dont nous allons aller de l'avant, mais les conseils qui ont été donnés sont sensés", estime Richard Millener.

Andrea Adamo fait lui aussi l'éloge des décideurs de la FIA, et estime qu'ils font du "bon travail" dans des circonstances difficiles. Toutefois, il rappelle qu'il n'existe pas actuellement de cadre unique qui puisse s'appliquer à tous les rallyes. "Les organisateurs de rallyes et le promoteur devront voir au cas par cas [quelle est la meilleure solution] car il faudra également appliquer les règles de chaque pays", souligne l'Italien. "En tant qu'équipe, nous soutiendrons cela autant que possible, car nous voulons offrir un bon spectacle et notre équipe et nos équipages sont prêts à reprendre la compétition, c'est certain."

Le WRC annonce un rallye en Estonie et un calendrier modifié

Article précédent

Le WRC annonce un rallye en Estonie et un calendrier modifié

Article suivant

Reprise des compétitions : qui, où et quand ?

Reprise des compétitions : qui, où et quand ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Jason Craig