Hyundai promet des réponses à une fiabilité "inacceptable"

Après trois rallyes ponctués par une domination infructueuse de ses équipages, Andrea Adamo compte bien trouver des solutions pour stopper cette mauvaise série.

Hyundai promet des réponses à une fiabilité "inacceptable"

Andrea Adamo, le patron de Hyundai Motorsport, a promis de trouver une solution à la fiabilité "inacceptable" de son équipe, privée au Kenya de la victoire pour la troisième fois consécutive après des problèmes de suspension. "Je ne cherche pas d'excuses et ces choses-là ne devraient pas arriver. Sans paniquer, nous devons comprendre ce que nous faisons mal", a-t-il admis.

La marque coréenne semblait pourtant bien partie pour remporter le Safari Rally ce week-end, Thierry Neuville ayant dominé les pistes cassantes du Kenya avant que son amortisseur arrière droit "n'explose" à moins de 50 kilomètres de l'arrivée. C'est la troisième épreuve consécutive où les problèmes de suspension ont coûté cher à l'équipe. Ott Tänak menait confortablement les rallyes précédents au Portugal et en Sardaigne avant de renoncer dans des circonstances comparables.

Adamo a confirmé que les Hyundai i20 WRC utilisent des composants de suspension testés, mais après ce troisième échec consécutif, il a admis que son équipe faisait "quelque chose de mal" et devait trouver une solution. "Nous ne pouvons pas être heureux. C'est le troisième rallye d'affilée lors duquel nous avons eu des problèmes, donc on ne peut pas considérer cela comme de la malchance", a affirmé l'Italien.

Lire aussi :

"Il n'y a pas d'excuses, cela ne devrait tout simplement pas arriver. Nous devons comprendre ce qui se passe. Nous avons les mêmes pièces que l'année dernière, lors de rallyes comme la Turquie et la Sardaigne ; nous avons amélioré les performances, mais nous manquons de fiabilité, et nous devons comprendre pourquoi. Peut-être que le stress est différent, je ne sais pas, je ne suis pas ingénieur. C'est tout simplement inacceptable."

Au delà de la frustration provoquée par cette nouvelle domination non récompensée, Tänak a tout de même réussi à conserver sa place sur la dernière marche du podium, une maigre consolation pour la marque coréenne. Directement pénalisé par ces problèmes au Portugal et en Sardaigne, l'Estonien a rappelé sa déception malgré son résultat loin d'être catastrophique sur un plan personnel.

"D'un côté, c'est bien d'être de retour sur le podium et de prendre le maximum de points dans la Power Stage, mais ce fut un nouveau week-end difficile pour l'équipe", a tempéré le Champion du monde 2019. "C'est dommage pour Thierry que ça n'ait pas marché pour lui ce week-end."

À l'image de son patron, il a également fait part des interrogations concernant les problèmes récurrents subis ces derniers temps : "Je suppose qu'il se passe des choses physiques qui n'ont rien à voir avec la chance. Il est important de s'y retrouver. Tout d'abord, il est important de comprendre pourquoi ces choses se produisent. Bien sûr, l'équipe a travaillé dur pour rechercher des performances supplémentaires, et la performance est là. D'autres choses ne jouent pas en notre faveur, mais nous y travaillons."

Loin d'être démobilisé, Tänak s'est déjà tourné vers la prochaine manche du WRC programmée du 15 au 18 juillet chez lui, en Estonie. Là où il avait décroché sa première victoire avec Hyundai, auteur au passage d'un doublé grâce à Craig Breen

partages
commentaires
Pénalisé, Fourmaux perd sa quatrième place au Safari Rally
Article précédent

Pénalisé, Fourmaux perd sa quatrième place au Safari Rally

Article suivant

Photos - Sébastien Ogier apprivoise le Safari Rally !

Photos - Sébastien Ogier apprivoise le Safari Rally !
Charger les commentaires